Comment venir (enfin) à bout des acariens ?

Comment venir (enfin) à bout des acariens ?

Les acariens sont partout, mais leur taille microscopique empêche de détecter leur présence. Ils sont responsables de nombreuses allergies et entraînent éternuements, conjonctivites, démangeaisons et irritations cutanées. Une personne sur quatre est touchée par des allergies respiratoires dues aux acariens, plus précisément à leurs déjections et à leur corps en décomposition. Pour s'en débarrasser une fois pour toutes, il existe des solutions simples à appliquer.

Si les acariens domestiques ne piquent pas, ils peuvent déclencher des allergies respiratoires et des troubles cutanés chez les personnes sensibles. Ces micro-arachnides, qui mesurent entre 0,10 à 0,70 mm, se nichent dans les tissus ou les endroits chauds et humides, et se reproduisent très rapidement. Bien qu'ils ne vivent que quelques semaines en se nourrissant de nos peaux mortes, on en dénombre jusqu'à 2 millions par grain de poussière ! Voici comment mettre un terme à cette invasion.

Choisir du linge de lit anti-acariens

Les acariens apprécient tout particulièrement notre lit et les éléments qui le composent, comme les taies d'oreiller, les housses de couette ou les draps, car ils se nourrissent principalement de nos peaux mortes. Il faut donc veiller à nettoyer le linge de lit très régulièrement afin de limiter la propagation d'acariens.

Ne faites pas votre lit immédiatement au réveil, afin d'évacuer l'humidité accumulée par votre chaleur corporelle pendant la nuit. Changez fréquemment vos draps, taies et couettes et optez pour une housse anti-acariens de qualité et du linge de maison traité contre ces petits envahisseurs, dans le but de les empêcher de proliférer.

Pour le séchage de votre linge de lit, il est recommandé de l'étendre au soleil, car ces micro-arachnides ne supportent pas la chaleur et ils seront éliminés plus efficacement.

Éliminer la poussière aussi souvent que possible

Chaque grain de poussière peut contenir plusieurs millions d'acariens, il est donc primordial de faire le ménage très régulièrement. Passez l'aspirateur au moins deux fois par semaine, dépoussiérez vos meubles et lavez vos sols au moins une fois par semaine. Sachez qu'il existe des aspirateurs avec filtre HEPA (haute efficacité pour les particules aériennes), préconisés pour un nettoyage efficace.

Pour éviter que la poussière ne s'accumule chez vous, il est préférable d'opter pour une décoration minimaliste, sans trop de bibelots, car ils ont tendance à être de vrais nids à poussière. Dans le même ordre d'idées, les bibliothèques ouvertes et les livres qu'elles contiennent peuvent offrir un refuge de choix aux acariens, il est donc conseillé de choisir un meuble fermé pour entreposer vos ouvrages favoris.

aspirateur canapé

Aérer son habitat chaque jour

Les acariens sont particulièrement friands d'humidité et de chaleur, et ils ont tendance à se reproduire plus rapidement quand le taux d'humidité d'un logement dépasse les 60 %. Veillez alors à maintenir un taux inférieur à ce niveau, pour limiter leur reproduction.

Pour ce faire, vous pouvez utiliser un déshumidificateur qui absorbera l'eau chez vous, et aérer votre logement au moins 30 minutes par jour. Si possible, ouvrez vos fenêtres matin et soir, et créez un courant d'air pour faciliter le renouvellement de l'air.

Il est recommandé de maintenir une chaleur comprise entre 16°C et 19°C dans vos pièces principales, car ces petites bestioles ont tendance à se reproduire bien plus vite lorsque la température dépasse les 20°C.

Utiliser des huiles essentielles

Parmi les alliés naturels qui peuvent aider à se débarrasser des acariens, il y a les huiles essentielles. Vous pouvez préparer un mélange de tea tree, de clou de girofle, de lavande, de citronnelle, de bois de cèdre, d'eucalyptus, de menthe ou de palmarosa, que vous pulvériserez sur votre literie ou sur les tissus dans lesquels pourraient se tapir ces petits parasites.

Il est conseillé de laisser reposer le mélange une petite heure avant de passer l'aspirateur pour éliminer les cadavres. Pour une efficacité accrue, il est possible de placer quelques gouttes de ces huiles essentielles directement dans votre lessive, pour un linge purifié au lavage à 60°C.

Attention toutefois à l'utilisation de ces huiles naturelles, qui est déconseillée sur des surfaces avec lesquelles entreraient en contact des enfants de moins de 3 ans, des femmes enceintes ou allaitantes, ou encore des animaux domestiques.

Traiter au bicarbonate de soude

Le bicarbonate de soude est l'un des meilleurs alliés anti-acariens et une façon efficace de les éliminer. Pour profiter de ses effets, il faut saupoudrer abondamment du bicarbonate sur votre linge de lit, sur les peluches qui ne vont pas en machine ou sur n'importe quelle surface à traiter, puis frotter à la brosse afin que le produit s'imprègne bien. Laissez reposer 2 à 4 heures puis passez l'aspirateur pour éliminer les résidus.

bicarbonate

Ranger les tissus dans des conteneurs fermés

Les acariens aiment se nicher dans les tissus et un amas de vêtements peut devenir un vrai paradis pour eux. Il est donc conseillé de ranger vos habits dans des meubles fermés, ou de les stocker dans des sacs hermétiques durant les saisons où vous ne les utilisez pas. Surtout, évitez de laisser traîner du linge sur le sol ou d'utiliser une chaise comme penderie.

Éviter les tapis et la moquette

Même s'ils peuvent donner un joli style à votre logement, les tapis et moquettes sont à proscrire, car ils offrent un environnement idéal à la reproduction des acariens en accumulant la poussière et la chaleur. Un sol lisse et facile à nettoyer, tel que le parquet, le lino ou le carrelage, est une meilleure option pour les personnes sensibles aux acariens. Si vous tenez vraiment à avoir des tapis chez vous, secouez-les dehors au minimum une fois par semaine.

Interdisez l'accès à certaines pièces à vos animaux

Les animaux domestiques, chiens comme chats, sont malgré eux des vecteurs d'acariens, qui aiment se nicher dans leurs paniers ou au sein de leur pelage. Il est préférable de limiter l'accès de ces animaux à votre chambre à coucher ou au canapé de votre salon, pour éviter les réactions allergènes chez les personnes les plus touchées.

Par

Publié le

A lire ailleurs