5 raisons d'aérer plus souvent sa maison

Pollution d'intérieur, moisissure, mauvaise humeur, maux de tête, tout cela peut être réglé en prenant une habitude simple: aérer sa maison. Faire circuler l'air de son logement apporte de nombreux bienfaits et limite les risques pour la santé.

5 raisons d'aérer plus souvent sa maison

Sur une journée, l'air de votre maison peut accumuler tellement de substances nocives qu'il devient plus dangereux que celui de la rue. La pollution intérieure est alors autant à craindre que celle de l'extérieur. Mais le problème ne persiste pas si vous aérez bien votre domicile.

Les médecins recommandent d'ouvrir ses fenêtres environ 15 à 30 minutes par jour, au moment où la pollution extérieure est la moins importante (tôt le matin ou tard le soir). Même en hiver. Quelques minutes de froid sont un petit prix à payer en échange des nombreux avantages d'une telle procédure.

1. Les substances nocives sont raccompagnées dehors

On l'oublie parfois, mais beaucoup d'éléments de notre intérieur dégagent des substances chimiques dans l'air : les meubles, les tapis, les murs, les objets de décoration, les vêtements, etc. Ceux-ci sont recouverts de peinture, de verni ou d'autres produits. Et puisque nous restons enfermés avec ces objets environs 14 heures par jour, il est absolument indispensable d'envoyer toutes ces substances polluantes se balader à l'extérieur. Personne n'a envie de remplir ses poumons de particules chimiques.

2. Ça sent naturellement bon chez vous

Les odeurs de cuisine, de brûlé, de peinture ou de moisissure sont non seulement désagréables, mais elles peuvent aussi provoquer des maux de tête ou des nausées (surtout dans le cas des odeurs chimiques). Il s'agit de la pollution "olfactive". Ouvrir une fenêtre dès que vous sentez une odeur qui vous dérange est un très bon réflexe à avoir, bien meilleur que la bougie parfumée ou le spray désodorisant. En effet, ces deux dernières solutions ne sont pas naturelles, et donc causent également de la pollution d'intérieur. Non seulement les ingrédients parfumés ne font que masquer les mauvaises odeurs sans les éliminer, mais ils dégagent aussi de fines particules qui irritent les voies respiratoires. L'aération, elle, est un procédé 100% naturel.

3. La moisissure se décourage

La moisissure, dangereuse pour la santé, provient d'une hausse d'humidité dans une pièce. La salle de bain et la cuisine sont ses quartiers préférés, puisque ceux-ci sont souvent réchauffés par des vapeurs d'eau. Pour éviter que des traces noires ou vertes n'apparaissent sur vos murs et plafonds, aérez votre maison après avoir cuisiné ou vous être douché. Ce geste de prévention réduira les risques d'apparition de moisissures.

fenêtre ouverte

4. Le corps se sent mieux

Comme vous l'avez déjà compris, beaucoup d'éléments peuvent nuire à la santé physique des habitants d'un logement peu aéré : les substances chimiques, les particules de la moisissure, les bactéries. Ce sont généralement les voies respiratoires qui en souffrent le plus, avec des symptômes tels que la toux, les éternuements, l'écoulement nasal, les allergies ou encore les crises d'asthme. Tant de désagréments qui peuvent être limités par une simple aération régulière de son milieu de vie.

5. Le mental se sent mieux

Vous le savez, un bon bol d'air frais revigore et remet les idées au clair. Alors pourquoi se priver d'une telle impulsion d'énergie ? En effet, notre cerveau se sent mieux lorsqu'il est bien oxygéné. Dans un logement avec de l'air de mauvaise qualité et qui ne circule pas, notre organisme doit faire des efforts importants pour obtenir de l'oxygène. Ce travail supplémentaire impacte le taux de sérotonine, l'hormone essentielle à notre santé émotionnelle. Ainsi, un manque d'oxygène impacte notre humeur et notre tête se remplit de pensées noires. Il suffit de laisser entrer de l'air frais quelques minutes pour éclaircir de nouveau son esprit et prendre soin de son bien-être interne.

Par

Publié le

A lire ailleurs