La pergola bioclimatique a le vent en poupe

Derrière son nom un tantinet intimidant, la pergola bioclimatique est une tendance qui a su vite conquérir les cœurs. Collectionnant les avantages et loin d'être aussi compliquée que son nom le suggère, c'est une pergola d'un nouveau genre, la nouvelle meilleure amie de votre jardin !

La pergola bioclimatique a le vent en poupe

On verrait dans la pergola climatique une évolution logique de la pergola traditionnelle qu'on aurait sûrement raison. Apportant style et modernité à une terrasse, elle vient apporter en plus une fonction qui, admettons-le, manquait cruellement à la pergola classique : la modularité.

Une version moderne de la pergola

On connaît tous le principe de la pergola, cette construction qu'on retrouve dans le jardin ou qui vient habiller une terrasse, et qui est conçue pour servir de support à des vignes, à du lierre ou à tout autre type de plante grimpante. Elle est composée d'un plafond fait de lattes ou de petites poutres entrecroisées que va coloniser la plante, le tout soutenu par des colonnes. Sa principale fonction est alors d'offrir une zone ombragée, que ce soit sur une terrasse, un jardin ou même une allée.

La pergola bioclimatique reprend ce principe, sauf qu'il n'est plus question de plantes grimpantes. A la place, on a un plafond fait de lames pivotantes que l'on peut régler comme des stores : ouvertes, entrouvertes ou fermées. Cela permet de moduler la quantité de soleil pénétrant dans la pergola pour être sûr de toujours être à l'ombre. On peut alors commander les lames manuellement, via une télécommande ou même automatiquement grâce à des capteurs.

Les avantages de la pergola climatique

Outre le fait qu'on n'ait plus à attendre que la vigne pousse, la pergola climatique offre plusieurs avantages pratiques. Déjà, le contrôle que l'on a sur l'ouverture du plafond permet de profiter de sa pergola en toute saison : l'hiver, on peut ouvrir complètement les lattes pour laisser entrer le soleil au maximum, tandis que l'été, on peut les orienter comme on veut pour avoir exactement ce qu'il nous faut d'ombre et de lumière tout en évitant l'effet "serre étouffante". Et si d'aventure il se met à pleuvoir, il suffit de fermer la pergola pour être à l'abri.

Et comme la pergola bioclimatique met à l'abri de la pluie justement, on peut facilement en faire une pièce à vivre : fauteuils, barbecue, spa ou bibliothèque, les possibilités sont les mêmes qu'avec une véranda, le coût en moins et la modularité en plus.

Enfin, la pergola bioclimatique n'est pas seulement un ajout pratique à votre patio, terrasse ou même piscine, il s'agit également d'un élément décoratif qui fera partie intégrante de l'architecture de votre maison. Esthétique et souvent au design épuré, elle s'intègre à tous types de structure pour apporter une touche résolument moderne à l'ensemble.

Les principaux types de pergolas bioclimatiques

Les pergolas bioclimatiques sont en aluminium, en acier, en PVC, ou encore en bois. L'aluminium a l'avantage de ne pas s'altérer dans le temps et d'être très esthétique. Il est souvent associé à l'acier pour en renforcer la solidité. Le PVC, lui, est moins cher, mais ne saura durer aussi longtemps que l'aluminium. Quant au bois, il convient surtout aux personnes à la recherche d'un cachet traditionnel pour leur habitation, mais il va falloir faire attention à son entretien qui variera selon l'essence de bois et la qualité choisie.

Une pergola bioclimatique peut aussi s'équiper d'options diverses : éclairage LED, toiles ou lames orientables sur les côtés, cellules photovoltaïques, etc. Bref, tout ce qu'il faut pour rendre la pergola accueillante selon les normes actuelles de la modernité. Évidemment, cela se ressentira sur les coûts et si une pergola bioclimatique de base peut s'acquérir dès 450 euros le m², le prix des plus design, complètes et high-tech peut aller jusqu'à 2.000 euros le m².

Heureusement, l'installation d'une pergola bioclimatique est considérée comme faisant partie des travaux d'aménagement, aussi il est tout à fait possible de trouver des solutions de financement adaptées auprès d'un établissement bancaire ou même d'une assurance comme la Macif, notamment via un prêt travaux.

Mais il y a mieux : quand la pergola bioclimatique permet de réaliser des économies d'énergie, comme par exemple quand elle est adossée à la devanture de votre maison équipée de baies vitrées (afin de moins utiliser le chauffage), il est possible de bénéficier en plus de dispositifs spécialement conçus pour les travaux d'économie d'énergie comme un prêt à taux zéro.

Par

Publié le

A lire ailleurs