La solitude est dangereuse pour la santé

La solitude est dangereuse pour la santé

Le lien entre isolement social et état de santé a déjà été étudié à de nombreuses reprises. Mais c'est aujourd'hui une étude d'envergure qui nous prouve une fois de plus que la solitude est dangereuse pour la santé.

Cette étude, menée par Kassandra Alcazar, membre de la société américaine de cancérologie et spécialiste des inégalités en matière de santé, sera prochainement publiée dans la revue American Journal of Epidemiology. Mais on connait d'ores et déjà les conclusions d'Alcazar dont le travail a nécessité de suivre pendant 30 ans 580.182 hommes et femmes, toutes origines ethniques confondues.

Les chercheurs ont ainsi observé le statut marital, la fréquentation d'un établissement religieux, la participation à des activités collectives et associatives ainsi que le nombre d'amis proches des participants afin d'établir un "score de la solitude", allant de 0 à 5 (5 étant considéré comme un état d'abandon).

Et les résultats sont sans appel. Les personnes souffrant de solitude ont une mortalité toutes causes confondues plus élevée et ce, peu importe leur sexe ou leur origine ethnique. Le risque de développer une maladie cardiovasculaire est ainsi augmenté lorsque l'on se trouve en situation d'isolement social. On apprend également que la solitude augmente le risque de développer un cancer chez les femmes et les hommes blancs.

Ces travaux rejoignent ceux de Julianne Holt-Lunstad, professeure de psychologie à la Birgham Young University, qui concluait en 2017 que la solitude pourrait être plus dangereuse pour la santé que l'obésité.

La lutte contre l'isolement social devrait donc être plus que jamais une priorité. Encourager au bénévolat pourrait ainsi être une des pistes à privilégier afin de vaincre la solitude. Une étude nous apprenait en effet il y a peu que les personnes faisant régulièrement du bénévolat étaient plus heureuses car, sans doute aussi, moins seules.

>> A LIRE AUSSI : Vivre seul mais savoir en profiter

Par

Publié le