Pourquoi faut-il bannir les chaussures de la maison ?

Que l'on soit fatigué, pressé ou distrait, il est tentant de garder ses chaussures une fois rentré chez soi. Pourtant, dans de nombreuses cultures, notamment asiatique, il est de bon ton de laisser ses souliers sur le palier. En voici les raisons.

Pourquoi faut-il bannir les chaussures de la maison ?

Si vous êtes du genre à garder vos chaussures aux pieds une fois arrivé dans votre chaleureux foyer, vous vous étonnez probablement de cette habitude (coutume ?) qu'ont certaines personnes : se déchausser systématiquement avant de pénétrer dans leur intérieur. Maniaquerie pour les uns, respect de l'hôte pour les autres, il est intéressant de noter que ce petit réflexe procure plusieurs avantages.

Une histoire de propreté

Hygiène, quand tu nous tiens ! Se brosser les dents après chaque repas, se laver les mains après une sortie... Même nos chaussures n'échappent pas à la vigilance des gardiens de la propreté. Et ils n'ont pas tort : selon une étude publiée par une université américaine, on trouverait plus de 400.000 bactéries sous les semelles de nos souliers ! Avez-vous vraiment envie de les transporter jusqu'à votre domicile, sur votre moquette, sur vos tapis ?

Mais les microbes ne sont pas les seules sources d'inquiétude. De nombreuses cochonneries pullulent sous nos godasses : terre, sable, herbe, insectes écrasés, chewing-gum collés... J'arrête la liste ? Mieux vaut en effet ne pas y regarder de trop près et, dans le doute, laisser les pompes au vestiaire. Vous vous éviterez ainsi la corvée quotidienne de l'aspirateur ou du balai.

Des pieds en pleine forme

Enlever ses chaussures en rentrant à la maison, c'est aussi prendre soin de ses pieds. Après tout, on les soumet chaque jour à rude épreuve, pour se tenir debout et nous emmener au bout du monde. Les contraindre dans une paire de chaussures n'a rien de vraiment naturel, même si nous y sommes habitués. Il n'y a qu'à voir le plaisir qu'on peut ressentir lorsque, en plein été, on se prend à marcher pieds nus sur l'herbe ou le sable chaud.

Offrez-leur donc ce moment de libération : laissez vos pieds respirer ! Vous limiterez ainsi les odeurs, les ampoules et autres champignons type "pied d'athlète". Vos pieds sans souliers retrouveront le plaisir de la marche sur le parquet ou de la moquette, la plante bien à plat sur le sol. D'ailleurs, pour certains, la marche pieds nus est même devenue un mode de vie à part entière.

Un confort bien mérité

Tout le monde a envie de se détendre après une grosse journée de travail, mais beaucoup ne savent pas comment faire. Et si vous commenciez par mettre les chaussures de côté ? Abandonnez-les dans l'entrée de votre logement, petit symbole d'une journée (presque) terminée et d'un doux retour à la maison. Si vous n'avez pas l'obligation immédiate de ressortir, oubliez vos souliers et vaquez en chaussettes, pieds nus ou en pantoufles dans votre intérieur. C'est d'ailleurs ce qu'on demande aux enfants pour les laisser s'étaler dans le canapé. Offrez-vous aussi ce petit plaisir et, les orteils en éventail, laissez la détente prendre le pas sur le stress du quotidien.

Atmosphère, atmosphère

On ne le répétera jamais assez : une aération quotidienne de votre logement est indispensable à la qualité de l'air (et donc de la vie). Mais pour faciliter cet entretien de l'air, l'interdiction des chaussures dans la maison est un plus. Certains souliers, en effet, transportent des toxines provenant des routes ou des pelouses, qui se diffusent ensuite dans notre intérieur. Mieux vaut donc les mettre à l'écart, dans une entrée ou un placard (voire à l'extérieur pour celles et ceux qui souffrent d'odeurs indélicates).

Enfin, si vous habitez en appartement, enlever vos chaussures vous permettra de faire moins de bruit et de prendre soin des oreilles de vos voisins.

Publié le 31/01/2018, par Guillaume

"Créateur du site et auteur de nombreux articles, je supervise aussi l'équipe de rédacteurs, pour vous faire partager nos trouvailles, nos idées, nos envies."