Le jardin d’intérieur, du vert dans la maison

Tout le monde n’a pas la chance de posséder un terrain pour aménager un jardin à l’extérieur. Pourquoi renoncer pour autant à cette envie de créer un coin de verdure chez soi ? Il reste toujours en effet la possibilité de créer un jardin d’intérieur. Astuces et recommandations.

Le jardin d’intérieur, du vert dans la maisonPhoto: Tony Alter

Quoi de plus relaxant que de rentrer le soir du travail et de retrouver un intérieur fleuri et parfumé. N’attendez pas d’avoir un grand jardin pour créer un petit coin de nature chez vous. Même avec moins d’un mètre carré, vous pouvez apporter de la joie et du cachet à votre lieu de vie, à l'aide d'un jardin d’intérieur.

Un coin de verdure à l’intérieur de la maison

Tendance et pratique surtout pour ceux qui habitent en plein centre-ville, le jardin d’intérieur est une bonne alternative pour profiter d’un peu de verdure chez soi. Et ce, même si on ne dispose pas de beaucoup de place. L’endroit idéal pour aménager un jardin d’intérieur est dans une véranda. Ce type d'installation permet de réaliser un véritable jardin d'hiver.

A défaut de disposer de cet espace, vous pouvez toujours choisir un emplacement près de vos fenêtres ou de vos baies vitrées. La lumière étant indispensable aux plantes pour se développer, choisissez l’une de vos fenêtres les mieux exposées. Une pièce humide est aussi recommandée telle que la cuisine ou la salle de bain. Beaucoup de plantes d’intérieur requièrent une bonne dose d’humidité. Si cette option est impossible, vous pouvez investir dans un humidificateur que vous placerez à côté de vos plantes.

Quel type de plantes choisir pour votre jardin d’intérieur ?

Une présence végétalisée dans votre intérieur est synonyme de gaîté, de bonne humeur et d'une certaine conscience écologique. Une fois que vous avez décidé de l’emplacement de votre jardin d’intérieur, vous devez répondre à une question cruciale : « quelles plantes d’intérieur vais-je cultiver ? ».

Vous rêvez d’une touche de fleurs dans votre véranda ou dans votre salon ? Optez pour les plantes fleuries. Celles-ci offriront une note gaie, colorée et parfumée à votre intérieur. Les orchidées, l’hibiscus, les pensées et les violettes sont des espèces qui peuvent très bien convenir pour un jardin d’intérieur. En plus d’égayer votre maison, ces plantes vous aideront à combattre la morosité de l’hiver étant donné qu’elles fleurissent pendant la saison froide.

Contrairement aux idées reçues, les plantes ne dénaturent pas toujours l’air dans la maison. Au contraire, elles peuvent même le dépolluer. Certaines plantes dites dépolluantes sont ainsi indiquées pour purifier l’atmosphère comme le lierre, l’aloé vera, le ficus ou la fougère. Si vous décidez de placer votre jardin d’intérieur dans votre bureau, sachez que le cactus et le chrysanthème peuvent aussi réduire l’impact des ondes électromagnétiques émises par l’ordinateur. Mais pour un meilleur feng-shui, préférez des plantes grasses à feuilles rondes.

Que vous soyez un amateur de cuisine ou non, vous pouvez aussi créer un petit potager dans votre maison. Les plantes aromatiques comme le basilic, la menthe, la ciboulette et le persil sont indiquées pour un potager d’intérieur. Rien de tel pour parfumer et rehausser le goût de vos plats.

L’entretien de vos plantes d’intérieur

Comme n’importe quelles plantes, vos plantes d’intérieur nécessitent aussi un entretien régulier. Pour donner un coup de pouce à vos plantes qui sont obligées de rester dans un volume réduit toute l’année, n’hésitez pas à apporter des fertilisants ou des engrais naturels. Comme elles sont à l’intérieur (et donc privées de l'apport naturel en eau de pluie), elles ont besoin d'un arrosage fréquent. Arrosez-les régulièrement, en respectant les indications de votre pépiniériste. Il faut surtout éviter que la terre ne sèche. Au besoin, vous pouvez vaporiser les feuilles avec un brumisateur ou un humidificateur. Enfin, ne laissez pas vos plantes s’exposer aux rayons du soleil ou au vent. Elles pourraient sécher et se faner rapidement.

Publié le 03/04/2014, par Rojo