Faites pousser un aloé véra chez vous

Un aloé véra qui pousse à la maison, c'est possible. Cette plante bénéfique pour notre organisme est facile à cultiver. Vous aurez ensuite tout le loisir de profiter de ses bienfaits. Alors, pourquoi s'en priver ?

Faites pousser un aloé véra chez vous

Peu de plantes ont des vertus aussi diversifiées et complètes que la plante de l'Aloé Véra. Nous trouvons de nombreux produits sur le marché, à base d'aloé : pourquoi ne pas faire pousser la plante chez soi, pour bénéficiez à 100% de ses bienfaits ?

Comment planter un Aloé Vera chez soi ?

Où que vous habitiez, vous pouvez faire pousser un aloé vera (encore appelé Aloès) dans votre salon ou dans un espace tempéré. Cette plante exotique n'aime pas le froid. Elle n'apprécie pas non plus les changements importants tels que la garder en intérieur en saison froide et la sortir sur votre balcon ou dans votre jardin en saison chaude.

Une plante d'aloé arrivée à maturité produit une nouvelle branche accolée à la première, appelée « drageon ». Que cette pousse soit chez vous ou bien chez une connaissance, vous pouvez la séparer délicatement de la plante-mère pour la replanter dans un nouveau pot. Assurez-vous que la terre soit riche, aérée et souple.

Vérifiez que le pot est percé sur son socle : placez le pot dans une grande soucoupe qui récupérera l'eau d'arrosage pour que la plante boive l'eau à son rythme. L'aloès n'aime pas baigner dans l'eau mais veut pouvoir en absorber régulièrement, par les trous du pot se trouvant dans l'eau de la soucoupe. Évitez cependant les pots en plastique qui chauffent avec la chaleur et endommagent les racines.

Faire pousser un aloé vera dans son salon

Vous ne connaissez personne qui possède un Aloé Véra ayant un drageon ? Ne vous inquiétez pas. Depuis quelques années, de plus en plus de jardineries vendent des plantes d'Aloès : achetez-en une qui soit, dans la mesure du possible, dans un pot assez large.

L'Aloé Véra s'habitue à son environnement et au pot dans lequel elle pousse : il est préférable de la rempoter le moins possible. Après l'avoir achetée, placez-la dans un lieu tempéré et à la lumière, une franche lumière, mais sans pour autant être directement exposée au soleil. Arrosez-la régulièrement : lorsque la soucoupe est sèche, attendez 24h ou 48h (selon le degré d'humidité ambiant) et rajoutez 30 à 50 cl d'eau, en fonction la taille du pot. Si les feuilles se dessèchent et deviennent grisâtres, c'est qu'elles ont besoin d'eau : attention cependant à ne pas les noyer !

Lorsque le pot devient trop petit, rempotez la plante avec sa terre initiale.

Comment profiter des bienfaits de cette plante ?

En premier lieu, n'oubliez pas que seul le gel contenu dans les feuilles est comestible : l'écorce verte est toxique.

Pour hydrater votre peau, coupez manuellement une feuille déjà bien formée, pulpeuse et bien verte, en tirant vers le bas et en suivant l'origine de la feuille. Ensuite, coupez des morceaux de 5 cm environ ; avec un couteau, fendez la pulpe de manière longitudinale, pour obtenir deux morceaux ayant chacun une écorce verte et la moitié de la pulpe d'origine. Frottez énergiquement la pulpe sur votre corps et laissez le gel ainsi que le suc pénétrer profondément les couches supérieures de votre épiderme. Enlevez les résidus excédents. Préservez le reste de la tige au frigo quelques jours en prenant soin de protéger la feuille dans un chiffon épais ou dans un film plastique.

Pour bénéficier de tous les bienfaits de l'aloès, coupez une tige comme expliqué précédemment. Coupez un morceau de 2 ou 3 cm : retirez la pulpe en prenant soin d'ôter toute la partie verte. Puis mangez-la : le goût n'est ni bon ni mauvais mais les vertus sont indénombrables !

On dit que l'aloé prend les ressentis et les états d'âme de la personne qui s'en occupe. On dit aussi que l'aloès est une plante "adaptogène" : elle augmenterait la capacité de notre organisme à s'adapter à différents types de stress.

>> A LIRE AUSSI : Toutes les vertus de l'aloe vera

Publié le 12/09/2016, par Salma