Etre végan, ça consiste en quoi ?

Ils ne veulent pas de faire de mal aux animaux, au point de ni les manger ni les exploiter de quelque façon. Ils se regroupent sous le nom mystérieux de "végan". Loin d'être une secte, c'est une philosophie qui dépasse le simple régime alimentaire.

Etre végan, ça consiste en quoi ?Photo: 123RF

Entre les végétariens, les végétaliens, les crudivores ou encore les végans, il est parfois difficile de s'y retrouver. Devant tous ces courants compliqués à différencier, intéressons-nous au mouvement végan.

Le véganisme semble ne pas être seulement un régime alimentaire à la mode, mais véritablement un mode de vie à part entière. En effet, rigueur et motivation sont nécessaires pour quiconque souhaite devenir végan.

Les débuts du véganisme

C'est dans les années 1940 que l'anglais Donald Watson crée le mot "vegan" en utilisant les premières et dernières lettres de "vegetarian". Il fonde ainsi la Vegan Society dont le mot d'ordre est le suivant : « Le véganisme est la doctrine selon laquelle les humains doivent vivre sans exploiter les animaux ».

A la fin des années 1970, Donald Watson va plus loin en déclarant que les animaux ne doivent être utilisés ni pour la nourriture, que ce soit la viande, le lait ou encore le miel, ni pour l'habillement, et qu'ils ne doivent en aucun cas être exploités et traités avec cruauté, par exemple pour des recherches médicales ou la fabrication de cosmétiques.

Le véganisme dans la vie quotidienne

Le régime alimentaire végan consiste donc à refuser tout produit animal, non seulement la viande, mais également les produits issus des animaux comme le lait, le fromage, le beurre ou les yaourts, le miel ou les œufs. Il est donc nécessaire d'équilibrer soigneusement son alimentation en ne négligeant pas les protéines et la vitamine B12 notamment, afin d'éviter les carences pouvant être créées par un tel régime. Une vigilance particulière doit être accordée à l'alimentation des enfants mais aussi des femmes enceintes.

Mais l'alimentation n'est pas le seul point important dans le mode de vie des végans. Il convient de choisir des vêtements qui ne sont pas d'origine animale comme le cuir et la fourrure, mais aussi des vêtements qui ne proviennent pas d'une exploitation animale, tels que la soie, qui est produite par les vers, ou encore la laine ou le cachemire.

Un autre sujet cher au véganisme est l'utilisation de cosmétiques n'ayant pas été testés sur des animaux et ne contenant aucun ingrédient provenant d'un animal.

Une philosophie de vie

Être végan consiste enfin à respecter le monde animal en faisant preuve de compassion et d'empathie, et en recherchant des rapports plus pacifiques. Il s'agit de "l'antispécisme", qui accorde une égalité morale entre humains et animaux. C'est également le refus de l'appropriation d'animaux pour des zoos, des cirques ou des parcs.

Le véganisme va donc au-delà du végétarisme et du végétalisme en appliquant des principes éthiques aux choix de la vie quotidienne.

Publié le 04/09/2015, par Anaïs Sybellas

"J'aime citer Goethe : Quoique tu rêves d'entreprendre, commence-le. L'audace a du génie, du pouvoir, de la magie."