La vitamine C, c'est bon aussi pour la peau !

Avant les frimas hivernaux ou lors d'un coup de fatigue, vous prenez de la vitamine C. C'est entré dans les habitudes. La peau en a besoin également : un soin à base d'un complexe de vitamines C, E et A et votre teint s'illumine ! Il faut donc l'intégrer à votre hygiène de vie.

La vitamine C, c'est bon aussi pour la peau !

La vitamine C est connue pour ses propriétés anti-fatigue et nombreux sont ceux qui font leur cure de comprimés d'acide ascorbique avant l'hiver pour renforcer leurs défenses immunitaires. Ce que l'on sait peut-être moins, c'est qu'elle est également bénéfique pour la peau.

Puissant antioxydant, elle la protège des agressions externes et internes, tout en favorisant l'éclaircissement et l'homogénéité du teint. Reste à savoir où l'on peut trouver de la vitamine C et comment la consommer.

La vitamine C entre dans la cosmétique par la grande porte

La vitamine C aide à lutter contre le vieillissement cellulaire. C'est un allié précieux dans la régénération du collagène, pour une action de lissage et de fermeté des tissus, c'est pourquoi elle enrichit à présent certaines crèmes pour le visage. C'est un principe actif fragile et on utilise sa forme stabilisée, l'ascorbyl phosphate de sodium. Les laboratoires Dr. Pierre Ricaud ont bien compris les bénéfices qu'elle apporte et l'intègrent aux composants de leurs produits de soin. Depuis 35 ans, la marque française a su se faire une renommée méritée par le biais de ses produits à la pointe du progrès scientifique. Néanmoins, d'autres sources de vitamine C peuvent venir compléter le rituel beauté dans sa salle de bain.

Une vitamine indispensable à bien des égards

Outre les bénéfices nombreux que l'on retire d'une application régulière sur l'épiderme, la vitamine C est un complément indispensable au bon fonctionnement du corps humain. Son pouvoir antioxydant a un effet positif dans la protection de l'organisme, c'est pourquoi il est courant d'augmenter sa consommation durant la saison froide. Même en cas de pathologies graves comme le cancer ou des maladies cardiovasculaires, la vitamine C aide le corps à se défendre. Utile dans la production de neurotransmetteurs dans le cerveau, elle permet également de lutter contre les maladies neurodégénératives. Les sportifs aussi veillent à un bon apport de vitamine C pour prévenir la fatigue et les crampes musculaires.

La vitamine C dans l'alimentation

Les oranges, citrons et autres agrumes ont une teneur forte en vitamine C, tout comme les kiwis, les goyaves et les ananas. On sait peut-être moins qu'elle est également présente dans des aliments comme les épinards, le brocoli, le chou-rave, le chou-fleur, le cantaloup (variété de melon), les fruits rouges (fraises, framboises…), les baies de goji, le poivron vert ou rouge, les tomates…

fruits et smoothies

En consommer raisonnablement mais régulièrement contribue à une alimentation équilibrée. Il est facile d'intégrer la vitamine C à nos menus, étant donné la variété des fruits et légumes pouvant contribuer à fournir une dose quotidienne favorable à la santé. Attention, la vitamine C est fragile, il lui faut donc une cuisson adaptée : à l'autocuiseur, c'est l'idéal.

L'importance d'un apport régulier en vitamine C

Le corps contient beaucoup de vitamine C, qui est utile à bien des égards, nous l'avons vu. Néanmoins, il est dans l'incapacité de la métaboliser et la stocker. Ainsi, en l'absence d'un apport régulier, l'organisme peut très vite présenter des carences. Cela se traduira par des états de fatigue, de l'asthénie, une plus grande vulnérabilité aux attaques microbiennes, comme le rhume par exemple. Dans sa forme la plus grave, la carence peut entraîner le scorbut, qui est mortel. Cette maladie est devenue néanmoins très rare du fait de la richesse de notre alimentation occidentale.

L'apport nutritionnel conseillé pour un adulte est d'environ 110 mg par jour. Un manque de vitamine C peut être comblé par la prise de compléments alimentaires si l'on est dans l'incapacité de faire des repas équilibrés. À l'inverse, un apport supérieur à 1000 mg par jour est néfaste pour la santé et est susceptible d'occasionner des diarrhées, des brûlures d'estomac et des nausées.

Un effet bonne mine et du peps toute l'année

La vitamine C donne un coup de boost que l'on ressent généralement très vite. Il est souvent conseillé de faire des cures périodiques. Consommée de façon naturelle en dégustant une orange ou un kiwi la rendra plus facilement assimilable. Pour le visage, une crème combinant les vitamines C et E avec du zinc donnera de l'éclat à une peau fatiguée et terne. Elle retrouvera son énergie – tout comme votre organisme – lorsque vous mangez des kiwis ou un pamplemousse au petit-déjeuner. Assurez-vous néanmoins que votre peau ne soit pas réactive. Des picotements ou un inconfort devraient alors vous alerter.

Par

Publié le

A lire ailleurs