Comment éviter les pellicules dans les cheveux ?

Pas franchement inquiétantes, mais ô combien déplaisantes, les pellicules concernent environ une personne sur deux. Heureusement, elles sont loin d'être une fatalité et il est largement possible de les dompter en usant de produits naturels.

Comment éviter les pellicules dans les cheveux ?

Les pellicules touchent sans discrimination tous les types de cheveux, sans faire de distinction de genre et encore moins de coupe. Selon leur importance, elles peuvent vite devenir gênantes. Elles surnagent dans nos cheveux, nous font démanger le cuir chevelu, mais gare à se gratter la tête si l'on ne veut pas en tapisser nos épaules. Des situations désagréables que l'on peut fort heureusement régler en optant pour des méthodes naturelles.

D'où viennent les pellicules ?

Les pellicules sont de la peau morte qui se détache du cuir chevelu. Leur apparition est provoquée par un déséquilibre cutané qui fait que l'épiderme du cuir chevelu se met à se renouveler trop rapidement. Au lieu de 28 jours, le renouvellement cellulaire n'en prend alors plus que 5. Cela engendre un trop grand nombre de cellules mortes qui s'amalgament pour former des squames de plus en plus visibles, finissant par donner des pellicules.

Plusieurs facteurs peuvent provoquer l'apparition de pellicules, la principale étant la prolifération d'une levure du nom de Pityrosporum folliculitis, parfois aussi appelée simplement "malassezia". C'est un champignon commensal de l'Homme ainsi que d'autres animaux, mais s'il se met à pulluler, il peut provoquer certaines affections comme des mycoses. Sur le cuir chevelu, cela occasionne un dérèglement du renouvellement des cellules de l'épiderme, autrement dit, des pellicules.

D'autres facteurs peuvent provoquer les pellicules :


  • une déshydratation ou une sècheresse du cuir chevelu (lorsqu'on porte un chapeau ou un bonnet par exemple, ou lorsqu'on change de saison) ;

  • un stress, une fatigue prononcée ou encore un manque de sommeil ;

  • des produits trop agressifs (shampooing, produits décolorants, produits coiffants...) ;

  • un lavage trop fréquent des cheveux ;

  • une carence en vitamines B, notamment B2 ;

  • une alimentation trop riche en glucides ;

  • un système hormonal déréglé ;

  • une inflammation du cuir chevelu (psoriasis, eczéma ou autre maladie, auquel cas il est fortement recommandé de prendre un rendez-vous médical auprès d'un dermatologue).

À noter qu'il existe deux types de pellicules : les sèches et les grasses. Les pellicules sèches sont les plus visibles, ce sont elles qui tombent en flocons. Elles sont inesthétiques, mais ne démangent pas, au contraire des pellicules grasses. Ces dernières ne tombent pas et forment des plaques épaisses qui restent collées à la base des cheveux.

femme blonde

Des solutions naturelles pour traiter les pellicules

Outre les shampoings antipelliculaires qui, au demeurant, peuvent agresser encore plus le cuir chevelu, il est tout à fait possible de se débarrasser des pellicules de manière naturelle. Il suffit pour cela de choisir des lotions ou encore des shampoings phytopharmaceutiques, qui exploitent les vertus assainissantes, anti-irritantes ou encore antifongiques de certaines plantes pour lutter contre les pellicules. C'est le cas de ceux à l'ortie blanche, à la capucine, au thym rouge ou encore au myrte.

Une autre solution serait de se tourner vers l'aromathérapie et d'user à bon escient des huiles essentielles. Les plus connues pour lutter contre les pellicules sont l'huile essentielle de romarin, celle d'eucalyptus ou encore celle de cèdre. Les huiles essentielles d'ail, de citron ou de tilleul fonctionnent également.

Pour traiter les pellicules avec de l'huile essentielle, il vous faut l'appliquer en masque. Pour ce faire, mélangez-en quelques gouttes (5, maximum) dans une huile végétale ou, plus amusant, dans un yaourt non parfumé, puis massez votre crâne avec la décoction de manière à ce qu'elle s'y étale bien. Laissez ensuite agir 20 minutes avant de faire votre shampoing.

Quelques astuces pour éviter d'avoir des pellicules

Comme indiqué plus haut, les pellicules ne sont pas toujours provoquées par un champignon. Si vous avez récemment changé d'habitudes, si vous vous sentez tendu ou encore si vous ne dormez pas assez, creuser cette piste avant toute chose peut en valoir la peine.

Les pellicules ont beau être inesthétiques, elles n'ont rien à voir avec un manque d'hygiène. Il est donc inutile de multiplier les shampoings pour s'en débarrasser ! Au contraire, mieux vaut limiter les lavages de cheveux pour éviter d'agresser le cuir chevelu (pas plus de 3 par semaine). Limitez également l'utilisation de laques, gels et autres produits coiffants et, si possible, évitez les colorations.

Enfin, dernière astuce et sans doute la plus difficile à tenir, surtout en hiver : évitez de vous rincer les cheveux à l'eau chaude ! Celle-ci agresse et fragilise le cuir chevelu, tout en favorisant la production de sébum, ce qui va empirer les choses. Préférez donc de l'eau à peine tiède pour le rinçage, voire de l'eau froide qui, elle, va limiter la fabrication de sébum.

Par

Publié le