Les potagers intérieurs, pour jardiniers citadins

Un des plus grands regrets des citadins est de ne pas pouvoir cultiver leurs propres fruits et légumes. Résultat, soit on fait l'impasse sur ces produits frais, soit on se ruine au marché ! Et pourtant, une alternative existe : le potager intérieur.

Les potagers intérieurs, pour jardiniers citadinsPhoto: veritable-potager.fr

Vous rêvez de faire pousser carottes et tomates, ou de cueillir votre basilic et votre ciboulette tous les matins, mais vous n'avez ni jardin ni balcon ? Ne désespérez pas, voici la marche à suivre pour créer votre petit potager à l'intérieur même de votre logement.

Comment installer un potager ?

Selon vos envies et la place dont vous disposez, installez pour créer votre potager des bacs de petite ou grande taille pour vos fruits et légumes, et des petits pots de fleurs pour vos herbes.

Choisissez des bacs et des pots au fond troué, qui pourront drainer les cultures. N'oubliez pas de les déposer dans une soucoupe pour récupérer l'eau. Installez au fond de chaque pot une couche de billes d'argile ou de petits graviers, puis complétez avec du terreau. Les plus courageux d'entre vous pourront ensuite faire leurs propres semis, mais vous pouvez tout à fait replanter des herbes achetées en jardinerie ou déterrées soigneusement dans le jardin de vos parents ou de vos grands-parents.

Pensez à récupérer vos graines pour pouvoir replanter l'année suivante, et renseignez-vous avant tout sur les dates auxquelles planter vos légumes et vos herbes.

Où mettre en place votre potager ?

Si vous avez une chambre d'amis lumineuse, ou même un coin de cuisine ensoleillé, mettez-le à profit ! Il faut que l'endroit soit lumineux et bien aéré, de préférence près d'une fenêtre. Si votre intérieur est sombre, vous pouvez pallier ce manque de lumière avec une lampe à basse consommation, que vous installerez près de votre potager.

Si vous manquez d'espace, choisissez un potager vertical ! Il existe des murs d'herbes aromatiques tout prêts, mais vous pouvez facilement en créer un à l'aide d'un treillis, ou en mettant à profit une étagère.

Si vous avez la chance d'avoir un balcon, n'hésitez pas non plus à l'investir : il est tout à fait possible de créer un potager sur un coin de balcon.

Que pouvez-vous planter ?

Pour vous faire la main, vous pouvez commencer par un potager aromatique : menthe, basilic, ciboulette, ou encore persil, coriandre, romarin, thym…

Côté légumes, vous avez l'embarras du choix : tomates cerises, poivrons, salade, carottes, radis… Vous pouvez mélanger plusieurs légumes dans un seul bac, à la seule condition qu'ils aient les mêmes besoins en eau et en lumière.

Pour une touche sucrée, lancez-vous dans la culture des fraises.

Enfin, si vous avez un compost, n'hésitez pas à l'utiliser comme engrais pour votre potager.

Les solutions en kit

Si vous n'avez pas le temps de vous occuper de votre potager, sachez qu'il existe des kits qui s'occupent de tout, mais qui peuvent être assez chers. Plusieurs sites en proposent, selon vos besoins : culteev.com, urbanpotager.com, ou encore veritable-potager.fr.

Il s'agit de potagers hydroponiques, qui ne nécessitent pas de terre. Les herbes et légumes sont directement installés dans l'eau, et sont alimentés par des nutriments. Quasiment tous les légumes peuvent désormais être cultivés de cette façon.

Si vous ne souhaitez pas investir autant, mais craignez d'oublier d'arroser votre potager, vous pouvez installer une pompe qui s'occupera automatiquement des besoins en eau de vos légumes. Vous en trouverez facilement dans les jardineries ou sur internet.

Publié le 23/05/2017, par Anaïs Sybellas

"J'aime citer Goethe : Quoique tu rêves d'entreprendre, commence-le. L'audace a du génie, du pouvoir, de la magie."