Les différents stades du sommeil

Vous pensez dormir d'une traite dès que vous posez la tête sur l'oreiller ? Ou a l'inverse vous rencontrez des problèmes de réveil en pleine nuit ? Découvrez le véritable cycle de votre sommeil, établi par un scientifique.

Les différents stades du sommeilPhoto: 123RF Stock Photos

Le docteur Gregg Jacobs ne plaisante pas avec le sommeil. Ce psychologue anglais, spécialiste du dodo, est persuadé que la nuit n'est pas un long fleuve tranquille. L'idée que le sommeil doit être continu pourrait même être néfaste. Elle est à l'origine d'une certaine anxiété, ressentie par les gens qui se réveillent en pleine nuit. Une anxiété qui non seulement empêche de se rendormir, mais aurait même des effets sur la vie éveillée.

Un cycle de quatre phases

Pour ne plus avoir peur de son sommeil, il faut comprendre les stades que nous traversons quand nous dormons. Selon le Dr Jacobs, notre sommeil connaît, toutes les 60 à 100 minutes, un cycle de 4 phases :

1/ Premier stade du sommeil : la somnolence. Dans cet état de grande relaxation, on navigue entre la sensation d'être éveillé et endormi. La respiration ralentit, le rythme du cœur diminue, les muscles se détendent. De légères secousses peuvent se produire. C'est un sommeil léger, facile à interrompre.

2/ Vient ensuite un sommeil plus marqué. Durant cette phase, il n'est pas rare de se sentir éveillé. On peut alors dormir sans s'en rendre vraiment compte. C'est probablement ce que vivent beaucoup de "faux" insomniaques, persuadés de ne pas avoir fermé l’œil une partie de la nuit.

3/ Le profond sommeil arrive (enfin) en troisième stade. Également connu sous le nom de "deep sleep" (ce qui veut dire la même chose), le sommeil profond intervient lorsque le corps connaît le moins d'activité. Respiration et rythme cardiaque sont à leur niveau le plus bas. Il est généralement assez difficile de réveiller quelqu'un qui est en plein sommeil profond.

4/ Après une phase de profond sommeil, on peut revenir à l'étape 2 durant quelques minutes, avant de connaître un état appelé "sommeil rêveur". Comme son nom l'indique, c'est durant cette phase que nous nous mettons à rêver.

Une durée de sommeil aléatoire

Un cycle de sommeil complet nous faisant donc passer (normalement) par ces quatre phases, il y a autant de cycles que la durée du sommeil le permet. Certains dorment 5 heures, d'autres 10. La moyenne est plutôt de 8 heures, bien que les bienfaits du sommeil continu soient remis en cause.

Quant aux animaux, si le python dort 18 heures, la girafe se contente de 2 petites heures. Avec ses 9,7 heures de sommeil par jour, nous serions donc plus proches... du chimpanzé !

Par

Publié le