Choisissez vos aliments suivant leur index glycémique

Longtemps, on a fait la chasse au calories pour perdre ou stabiliser son poids et maintenir sa santé. Désormais, la mode est au choix des aliments en fonction de leur index glycémique. Cette révolution se veut aussi bonne pour la ligne que pour la santé et promet d'éviter de tomber dans le piège de la privation et de la frustration.

Choisissez vos aliments suivant leur index glycémique

Perdre du poids ou être en pleine forme toute la journée, c'est ce que nous promet une alimentation privilégiant les aliments à index glycémique bas. Loin des régimes restrictifs qui n'ont plus la cote, et si nous avions enfin trouvé une manière de surveiller notre ligne sans se priver ?

Gérer ses fringales et son énergie

Depuis quelques années, les professionnels de la santé parlent de plus en plus de l'index glycémique (IG) des aliments. Lorsque l'on mange, on le sait, notre glycémie augmente. Mais certains aliments font monter plus fortement la glycémie que d'autres.

Problème, une hausse brutale de la glycémie entraîne une chute également brutale de celle-ci. Conséquence, la faim revient rapidement, on peut même avoir un véritable "coup de pompe" et le besoin de manger des aliments sucrés pour faire repartir notre glycémie à la hausse se fait sentir. Avec cet effet yo-yo, les kilos s'installent.

Ce cercle vicieux, ce sont les aliments à index glycémique élevé qui en sont responsables. A l'inverse, les aliments à index glycémique bas permettent de se sentir rassasié plus longtemps et d'avoir plus d'énergie. Voilà pourquoi en les privilégiant, on protège sa ligne mais aussi sa santé.

Les bons et les mauvais élèves

Pas toujours évident de s'y retrouver parmi la quantité de produits qui se trouvent dans nos armoires entre les bons et les mauvais ingrédients. L'aliment à index glycémique élevé par excellence, c'est bien entendu le sucre que l'on va alors chercher à remplacer par du sirop d'érable ou même mieux, du sirop d'agave.

De même les céréales raffinées, les pommes de terre, les corn-flakes du petit-déjeuner, les jus de fruit industriels, les sodas sont à éliminer ou presque de l'alimentation. On privilégiera en revanche les pâtes complètes, le pain complet ou le pain de seigle, l'avoine et le riz brun.

L'alimentation doit faire la part belle aux fruits, aux légumes, aux oléagineux, à l'huile d'olive ou de colza, et aux légumineuses. Mais saviez-vous que les carottes cuites ont un IG élevé quand les carottes crues ont un IG bas ? De même les bananes mûres ont un IG bien plus élevé que les bananes vertes. La cuisson ou la maturité modifient en effet l'indice glycémique d'un aliment.

Pas de privation, pas de frustration

L'important lorsque l'on se soucie de l'index glycémique des aliments ce n'est pas de se priver mais de manger des repas ou collations équilibrés qui nous éviteront de jouer au yo-yo avec notre glycémie.

Vous l'aurez compris, ce sont souvent les céréales raffinées et les aliments industriels contenant du sucre ajouté qui posent problème. C'est alors vers une alimentation faite de produits frais et de saison que l'on cuisine nous-même que l'on doit tendre.

Mais que l'on s'intéresse à l'alimentation IG pour perdre du poids ou préserver sa santé, ne tombons pas dans les travers des régimes faits de privations et de frustrations qui n'aident ni notre ligne sur le long terme, ni notre santé. Mangeons simplement et naturellement, mais n'oublions pas de nous faire plaisir car, ça aussi, c'est bon pour la santé.

Par

Publié le

A lire ailleurs