Piqûres d'insectes : prévenir et guérir

Quoique désagréables, les piqûres d'insectes sont le plus souvent sans gravité. Elles méritent tout de même un minimum d'attention pour être sûr d'éviter tous risques, notamment d'infections ou d'allergies.

Piqûres d'insectes : prévenir et guérir

Les insectes piquent soit pour se nourrir, soit pour se défendre. En le faisant, la plupart injecte une substance (salive, venin, anticoagulant ou les 3 en même temps) qui déclenche les réactions de défense de notre corps : démangeaisons, rougeur et inflammation marquent alors la zone piquée.

Un désagrément que l'on peut heureusement rapidement soulager en identifiant l'insecte et en intervenant en fonction.

Les piqûres d'insectes les plus communes


  • L'abeille et la guêpe : la piqûre de la guêpe fait plus mal que celle de l'abeille. Toutes deux injectent cependant un venin faisant largement s'enfler la zone piquée. La piqûre rougit ensuite et peut mettre une semaine à se résorber.

  • Le frelon et le bourdon : la piqûre du frelon n'est pas plus dangereuse que celles de l'abeille et de la guêpe, mais elle est vraiment plus douloureuse. La faute à un dard plus long qui pique plus profondément et qui libère plus de venin. Une boursouflure rouge identique à celle provoquée par une piqûre d'abeille ou de guêpe apparaît là où le frelon a piqué.

  • Le moustique : une piqûre de moustique gratte. La zone gonfle et parfois rougit. Le bouton laisse ensuite rapidement place à une petite tache rouge qui démangera plus ou moins pendant 1 ou 2 jours.

  • La puce : une piqûre de puce donne un bouton qui ressemble à celui d'un moustique à ceci près que le plus souvent, il y en a plusieurs. Le bouton démange également davantage et dure plus longtemps.

  • La tique : quand une tique pique, elle enfouit sa tête dans notre peau et ne bouge plus, se contentant de se gorger de sang à volonté. Elle est donc facile à repérer, mais préfère les plis et replis de notre corps qui sont difficiles à observer (aisselles, derrière les genoux, etc.). Une morsure de tique ne démange pas forcément et une fois retirée, cet acarien laissera une plaque rouge qui mettra quelques jours à disparaître.

  • L'araignée : une morsure d'araignée se repère par le gonflement que son venin provoque et les deux petits trous contigus faits par ses crochets. La morsure va ensuite rougir et démanger, mais ces symptômes devraient disparaître en 24 heures. La morsure de la veuve noire, en particulier, peut provoquer des troubles musculaires, des vomissements et des maux de tête.

  • La punaise de lit : ou plutôt les punaises de lit, puisque cet insecte se nourrit toujours à plusieurs. Leurs piqûres ressemblent à des piqûres de puces mais sont largement plus nombreuses. Les boutons sont très rouges, grattent énormément et semblent dessiner un chemin sur la peau tellement ils sont nombreux.

Enfin, peu importe le type de piqûre, il faut rester attentif aux réactions allergiques (œdèmes, difficultés respiratoires, étourdissement, etc.) surtout si la personne piquée est un enfant dont les antécédents sont encore inconnus. Evidemment, il faut aller d'urgence chez un médecin dès les premiers signes d'allergies.

abeilles

Comment soigner une piqûre d'abeille, de guêpe ou de frelon ?

Commencez par vérifier si un dard n'est pas resté fiché dans la peau. L'abeille perd toujours son dard, le frelon parfois, la guêpe jamais. Pour enlever un dard, raclez la zone piquée avec un ongle ou une carte rigide. N'utilisez surtout pas de pince à épiler, car comme la poche à venin est toujours fixée à l'extrémité du dard, cela ne fera que libérer plus de venin sous la peau.

Appliquez ensuite un antiseptique sur la zone piquée, puis une crème calmante. A défaut, vous pouvez également appliquer une ou deux gouttes d'huile essentielle de lavande pour calmer la douleur (une seule goutte diluée dans de l'huile végétale si c'est pour un enfant). Comme le venin de ces insectes est sensible à la chaleur, approcher une source de chaleur intense le plus près possible de la piqûre pendant une à deux minutes va détruire le venin. Appliquez ensuite une compresse froide (glaçon dans un linge) dessus pour achever de soulager la douleur. Autre solution : utiliser une pompe à venin.

Attention enfin, si la personne a été piquée sur le visage ou à la gorge, mieux vaut immédiatement aller chez un médecin puisqu'un gonflement à ces endroits pourrait bloquer les voies respiratoires.

Comment soulager une piqûre de puce ?

Une piqûre de puce démange tellement qu'il est souvent impossible de ne pas se gratter et le fait qu'il y en ait plusieurs n'arrangent pas les choses. Et pourtant, mieux vaut éviter, car on risque de léser la peau qui peut alors s'infecter. Ce qu'il faut faire, c'est tout d'abord nettoyer tous les boutons avec un antiseptique avant d'appliquer un baume calmant comme vu plus haut, ou de l'huile essentielle de lavande.

Comment soigner une piqûre de tique ?

Une tique s'enlève obligatoirement avec un tire-tique, au risque de décapiter l'insecte et de laisser sa tête coincée sous la peau. Une fois le parasite entièrement retiré, désinfectez la peau en utilisant un antiseptique exempt d'alcool. Ensuite, il faut surveiller la piqûre, car si dans le mois vous remarquez une tache rouge circulaire qui semble s'étendre petit à petit autour de la piqûre, cela peut être le signe que vous avez attrapé la maladie de Lyme, une maladie infectieuse transmise par les tiques. Il faut alors immédiatement consulter un médecin.

Comment soigner une morsure d'araignée ?

S'il ne s'agit pas d'une araignée venimeuse, désinfectez la morsure avec un antiseptique puis appliquez un produit calmant. Pour éviter qu'elle ne gonfle, vous pouvez également y appliquer un glaçon. Mais si l'araignée est venimeuse ou si la morsure devient chaude et purulente, consultez d'urgence un médecin, car vous pourriez avoir besoin d'un anti-venin.

Que faire devant une piqûre de punaise de lit ?

Les piqûres de punaises de lit sont à traiter comme celles du moustique et de la puce : désinfection puis application d'un baume calmant pour soulager les insupportables démangeaisons.

Comment soigner une piqûre de moustique ?

Une piqûre de moustique est bénigne et se résorbe toute seule en 24 ou 48 heures, un peu plus chez les plus sensibles. Si l'inconfort qu'elle génère n'est vraiment pas supportable en revanche, vous pouvez enduire le ou les boutons de baume d'arnica ou de calamine pour calmer les démangeaisons. Vous pouvez aussi utiliser une méthode naturelle contre les piqûres de moustique : vinaigre, menthe, oignon, bicarbonate de soude...

moustique

Comment éviter de se faire piquer par les insectes ?

La plupart des piqûres ont lieu dehors, généralement quand il fait beau, à l'occasion d'une balade en montagne ou d'un pique-nique dans l'herbe. Première chose à faire, porter des vêtements couvrants. Par exemple, rentrer les jambes de son pantalon dans ses chaussettes ferme tout accès aux tiques. Porter des couleurs claires permet par ailleurs de repérer rapidement un insecte escaladant nos vêtements.

Pour ne pas attirer les insectes volants, il faut aussi éviter de porter du parfum ou d'utiliser un produit cosmétique trop parfumé (savon, déodorant, etc.). On peut également utiliser un produit répulsif, ceux les plus efficaces étant ceux à la diethyltoluamide (DEET). Plus le produit contiendra de DEET, plus il sera efficace ; en revanche, il est conseillé de ne pas dépasser les 30% de concentration (10% pour les enfants) et de ne pas l'utiliser sur un enfant de moins de 6 mois. Autre alternative, les répulsifs à l'icaridine, un composé aussi efficace que le DEET, mais inodore et largement perçu comme plus sain.

Si vous vous installez pour bivouaquer, vérifiez l'absence de nids dans les environs (arbres, toitures, buissons, etc.) et évitez d'aller près des zones à risque (pots de fleurs, poubelles, jardins broussailleux, etc.). Si possible, n'emportez pas de nourritures sucrées qui vont attirer les guêpes et les abeilles (soda, pâtisseries, confiture, etc.). Arrivé chez vous ensuite, soyez attentif sous la douche afin de détecter les éventuels parasites, comme la tique, qui auraient trouvé une place au chaud sous un repli de peau.

Pour éviter de vous faire piquer chez vous enfin, il n'y a pas de secret : il faut veiller à respecter un minimum d'hygiène. Nettoyez les sols au détergent, voire utilisez un insecticide adapté et traitez vos animaux de compagnie contre les puces et les tiques. Les punaises de lit par contre posent un réel problème, car elles sont résistantes et difficiles à éradiquer. S'en débarrasser nécessite des mesures drastiques : destruction de la literie, aspiration méthodique de chaque interstice de la pièce infestée (voire de toute la maison) et traitement chimique. Les vêtements et le linge de maison, eux, peuvent être nettoyés à la machine, entre 60 et 90°C, ou laissés 72 heures dans un congélateur à -18°C minimum.

Par

Publié le

A lire ailleurs