Le monte-escalier surmonte vos difficultés

Gravir les escaliers quand on est âgé ou que l'on souffre d'un handicap physique est extrêmement contraignant. Le monte escalier est un appareil qui permet aux personnes à mobilité réduite de se déplacer plus facilement dans leur maison, d'un étage à l'autre. C'est une solution pratique, qui garantit sécurité et autonomie à ses utilisateurs.

Le monte-escalier surmonte vos difficultés

Vieillir ne veut pas forcément dire qu'il faille devenir dépendant d'une autre personne pour se déplacer, surtout chez soi. Les personnes âgées ou à mobilité réduite, ayant des difficultés pour monter à l'étage de leur domicile, peuvent opter pour une solution rapide et pratique : le monte escalier.

Cet appareil, qui gravit les marches à leur place, leur permet de garder leur autonomie et de simplifier leur quotidien. C'est aussi une excellente manière de prévenir les chutes.

Un siège pour rejoindre les étages

Quand on est jeune et fringant, on ne pense pas forcément aux difficultés qui surgiront avec le temps au sein de notre domicile. Mais avec l'âge et les douleurs articulaires, ou bien les potentielles conséquences d'une maladie physique, les escaliers qui permettent d'atteindre les étages supérieurs de la maison deviennent alors des obstacles quotidiens qu'il est difficile de surmonter seul.

Certaines personnes âgées, soucieuses de garder leur indépendance physique, s'obstinent à vouloir gravir les marches qui les séparent de leur chambre à l'étage, par exemple, sans mesurer les risques que cela entraîne : chutes, efforts intenses, fatigue accrue... D'autres se résignent face à l'impossibilité qu'elles ont désormais à monter ces escaliers, et décident de ne plus utiliser les étages, ce qui limite alors leur espace de vie.

Face à ce problème, le monte escalier avec guide peut être la meilleure des solutions. Cet appareil électronique, qui prend la forme d'un siège classique avec des accoudoirs et un repose-pied, est fixé sur un rail dont le mécanisme s'active en pressant un bouton. L'utilisateur, assis, sera alors monté à l'étage sans avoir eu à fournir le moindre effort.

Pour le bien-être des seniors et celui des personnes qui ne sont plus en mesure de passer d'un étage à l'autre via leur simple force physique, ces sièges élévateurs peuvent changer la donne.

Les différents types de fauteuils monte escalier

On trouve ce genre de système sous plusieurs appellations : fauteuils monte escalier, chaises montantes ou encore "ascensièges". Ces termes regroupent en fait plusieurs types de monte escalier.

Pour les particuliers, on les regroupe principalement en deux catégories : ceux qui se destinent aux escaliers droits et ceux qui sont conçus pour épouser les courbes des escaliers tournants, en escargot, ou qui présentent au moins un virage. Il est également possible d'installer une chaise montante à l'extérieur, pour accéder à un balcon ou à une grange qui ne dispose que d'une entrée externe.

En fonction de la configuration de sa maison, l'utilisateur devra choisir l'un ou l'autre de ces modèles, mais il est bon de garder en tête qu'il existe un fauteuil montant pour chaque type d'habitat. Il faudra simplement adapter le rail et le mécanisme à la forme des escaliers.

Pour ne pas gêner le passage, l'ensemble du siège sera pliant et pivotant, afin que la personne qui l'utilise puisse s'asseoir ou se relever sans risque, hors des marches.

monte-escalier

Installation et fonctionnement d'une chaise montante

Les monte escaliers sont des chaises confortables, avec des dossiers rembourrés et des accoudoirs permettant de soutenir les membres du passager. Ils sont équipés d'un moteur fixé sur des rails, qu'il sera possible d'activer soit directement via les commandes disposées sur l'appareil, soit par le biais des télécommandes sans fil que comprennent certains modèles. Les panneaux de contrôle seront placés en haut et en bas des marches de l'escalier, afin que la personne qui souhaite l'utiliser puisse l'appeler.

Ces fauteuils sont capables de soutenir plus de 100 kg et bénéficient des options de sécurité indispensables pour que son utilisateur ne prenne aucun risque : ceinture, détecteur d'obstacles, contrôle de la vitesse de départ et d'arrivée, possibilité de stop intermédiaire, alarme sonore... Des batteries prendront également le relais de l'alimentation électrique en cas de panne d'électricité.

Un monte escalier, à simple ou double rail, est également personnalisable afin que ses couleurs ne dénotent pas par rapport à la décoration. En outre, son installation ne demande pas d'aménagement particulier dans une maison. Sa présence discrète n'attirera donc pas l'attention des visiteurs. Pour les seniors, il n'y aura aucun changement d'habitude, hormis une nette simplification de leur quotidien.

Améliorer son autonomie et se faciliter la vie

Les personnes à mobilité réduite sont confrontées à un dilemme qui leur demande de choisir entre un déménagement forcé pour cause de difficultés à se mouvoir dans leur environnement, pourtant familier, et de gros travaux pour éventuellement modifier la configuration de leur domicile actuel.

Or, passé un certain âge, le déménagement est un vecteur de stress qu'il convient d'éviter, afin qu'une personne ne perde pas tous ses repères. Au lieu de bouleverser complètement leur vie, la solution monte escalier sera intéressante. Une personne âgée pourra alors garder son autonomie et restera indépendante, malgré les changements physiques.

Si la praticité de ces fauteuils monte escaliers automatiques est mise en avant, la sécurité est tout aussi importante. Monter les escaliers avec un organisme qui faiblit, c'est augmenter les risques de chutes. Assis sur un siège, avec une ceinture de sécurité et une faible vitesse de déplacement, l'utilisateur ne se mettra jamais en danger.

C'est un appareil qui est très facile à contrôler grâce à des éléments pensés pour les seniors. Les boutons des commandes sont gros, avec des couleurs logiques (du vert pour l'activation, du rouge pour le stop) et une signalétique évidente.

Très vite, le monte-escalier se fera une place dans la vie de son utilisateur qui ne s'épuisera plus à monter les quelques marches qui le séparent du palier suivant de son habitat. Pour une personne âgée, vieillir chez soi est un souhait qu'il est possible de réaliser, du moment que le domicile est équipé du matériel permettant de mener une vie normale. Avec un siège ascensionnel, toute personne à mobilité réduite pourra maintenir un niveau d'autonomie suffisant pour se sentir encore libre à la maison.

>> A LIRE AUSSI : Adapter son logement à un fauteuil-roulant

Par

Publié le

A lire ailleurs