Une tortue domestique, est-ce légal ?

La tortue est un animal pouvant être domestiqué mais qui, depuis plusieurs années, est à l'origine de nombreuses polémiques. Aujourd'hui, adopter une tortue est toujours possible mais pour certaines espèces, une réglementation stricte s'applique.

Une tortue domestique, est-ce légal ?Photo: Kacper Gunia

Les tortues font chavirer le cœur des petits et des grands, mais cet animal un peu particulier faisant partie de la famille des reptiles peut-il vraiment être domestiqué ? Et après les polémiques, est-il toujours possible d'en adopter légalement ? On fait le point pour vous aujourd'hui.

Polémiques autour de la tortue

Il y a plusieurs années, la tortue domestique était devenue un animal à la mode que tout le monde s'arrachait, notamment les enfants. Pourtant, très rapidement, de nombreuses polémiques ont suivi, certaines familles dupées se retrouvant par exemple avec des tortues de Floride devenues bien plus grosses que prévu à l'âge adulte et les relâchant dans la nature sans penser aux conséquences. D'ailleurs, cette espèce est désormais interdite à la vente en France.

Aujourd'hui, un autre problème vient entraver l'adoption de cet animal. Il faut en effet savoir qu'en France, certaines tortues sont en voie d'extinction et qu'elles sont donc normalement protégées. Il s'agit notamment de la tortue d'Hermann, tortue terrestre que l'on retrouve habituellement dans nos jardins.

Adopter une tortue en voie d'extinction

Première chose à savoir sur les tortues, certaines espèces nous l'avons dit sont en voie d'extinction. Cela signifie qu'elles font l'objet d'une protection gouvernementale et que de nombreuses réglementations sont à respecter si l'on veut en posséder une.

Pour posséder une tortue d'Hermann par exemple, celle que l'on rencontre fréquemment dans la nature, il vous faudra la déclarer auprès de votre Direction Départementale de Protection des Populations. Il faudra également que vous soyez en mesure de savoir comment vous en occuper correctement pour posséder un certificat de capacité.

En fonction du nombre de tortues détenues, d'autres documents complémentaires et autorisations seront à obtenir pour avoir le droit de posséder légalement cette espèce. En clair, il faut vraiment être passionné et motivé pour avoir une tortue domestique en voie d'extinction chez soi.

Les tortues d'eau douce

Pour ce qui concerne les tortues d'eau, seules les espèces Emydura et Elseya sont en vente libre et ne demandent aucune autorisation. Si ces petits animaux s'achètent normalement en animalerie, ce n'est pas une adoption à prendre à la légère pour autant. Car une tortue domestique d'eau douce peut vivre jusqu'à 20 ans.



Comme pour tous les animaux, son adoption doit donc être mûrement réfléchie. La tortue domestique, comme tous les reptiles, demande aussi des soins, un environnement et une alimentation spécifiques. Il vous faudra par exemple investir et aménager un aqua-terrarium pour son bien-être. Et cela a bien sûr un coût.

Malgré ces difficultés, la tortue fera le bonheur des passionnés qui, à leur tour, en prenant correctement soin d'elle et en étant suffisamment informés sur ses besoins, feront le sien.

Photo : Jalexartis

Publié le 01/02/2016, par Carole Guidon

"Comme Neale Donald Walsch, je crois que la vie commence là où notre zone de confort s'arrête. Et vous ?"