Le point sur les détecteurs de fumée

À partir du 8 mars prochain, tous les lieux d'habitation en France devront être équipés d'un détecteur de fumée. Propriétaires ou locataires ont alors l'obligation de se munir et d'installer eux-mêmes un détecteur de fumée normalisé dans leur logement. Reste à savoir qui, du propriétaire ou du locataire, doit payer pour l'appareil.

Le point sur les détecteurs de fuméePhoto: 123RF

Une nouvelle norme oblige tous les particuliers à installer un détecteur de fumée sur leur lieu d'habitation, qu'ils soient propriétaires ou simples locataires. L'objectif affiché de cette loi est de prévenir les accidents et les décès liés à un départ d'incendie.

Mais lorsqu'un particulier loue son logement, doit-il acheter son détecteur de fumée ou est-ce au propriétaire de le fournir ? De même, qui doit procéder à l'installation de l'appareil ?

Détecteur de fumée : que dit la loi ?

Tous les lieux considérés comme des lieux d'habitation devront être pourvus d'au moins un détecteur de fumée, au plus tard le 8 mars 2015. Ces détecteurs permettront à l'avenir de prévenir les décès liés aux incendies, en avertissant rapidement les occupants du logement d'un départ de feu.

Le détecteur de fumée émet un signal sonore dès qu'il perçoit de la fumée. Ainsi, le jour mais surtout la nuit, les habitants de la maison sont réveillés rapidement par ce signal sonore et peuvent échapper à l'incendie, avant d'être intoxiqués dans leur sommeil par la fumée.

Les occupants du lieu d'habitation doivent se munir d'un détecteur de fumée comportant la mention « CE ». Aussi, ils devront vérifier que le détecteur répond bien à la norme européenne harmonisée NF EN 14604 avant de l'acheter.

Où installer son détecteur de fumée ?

Il est conseillé aux habitants d'installer leur détecteur de fumée dans un couloir et surtout, à proximité des chambres à coucher. Bien évidemment, le détecteur devra être suffisamment éloigné de la cuisine pour ne pas être déclenché par la fumée due à la cuisson d'aliments. Il esté également recommandé d'éloigner le détecteur de la salle de bains.

En fonction de la surface de l'habitation, plusieurs détecteurs pourront être installés. Par exemple, si vous possédez une maison avec un ou des étages, vous installerez autant de détecteurs que de niveaux. Le détecteur sera toujours fixé en hauteur.

Locataire ou propriétaire, qui doit payer ?

Dans le cas où les habitants louent un logement, c'est le propriétaire des lieux qui est tenu de fournir le détecteur de fumée. Le locataire doit quant à lui procéder à l'installation, sauf s'il entre dans les lieux en mars 2015. Autre possibilité, le locataire peut lui-même procéder à l'achat et à l'installation du détecteur et se faire rembourser ensuite par le propriétaire.

Ensuite, c'est au locataire d'entretenir le matériel, en procédant par exemple au remplacement des piles usagées si cela s'avère nécessaire. Enfin, le locataire est tenu de fournir une attestation d'installation de détecteur de fumée à son assureur.

Publié le 02/03/2015, par Carole Guidon

"Comme Neale Donald Walsch, je crois que la vie commence là où notre zone de confort s'arrête. Et vous ?"