Le chalet du Canada, rustique et chaleureux

Le chalet canadien, typique du pays à la feuille d'érable, est un refuge à la fois rustique et convivial qui touche à l'âme de ce pays. Une expérience authentique rare à ne surtout pas rater si l'on a la chance de s'y essayer.

Le chalet du Canada, rustique et chaleureux

Également appelé "cabane canadienne", le chalet canadien est une maisonnette rurale dont les murs et le toit sont faits de rondins de bois. Au fil du temps, ceux-ci vont être colonisés par la mousse et le lichen, donnant un cachet unique à ces refuges.

Les chalets canadiens sont souvent associés à l'hiver ou à l'été indien, et on s'y rend généralement pour se ressourcer loin du tumulte urbain. Voilà pourquoi ils sont généralement nichés en montagne, en plein cœur des forêts boréales ou en bordure d'un lac.

Aux origines du chalet canadien

Le mot "chalet" évoque de suite à l'esprit un lieu de villégiature, ce qui n'est pas faux dans le cas du chalet du Canada. Cependant, bien avant d'être cette maison de vacances pleine de charmes que l'on connaît, la cabane canadienne faisait à l'origine office de refuges temporaires aux colons venus d'Europe. En débarquant dans le nouveau monde, ces derniers ont en effet dû se construire des abris à la va-vite avec des troncs grossièrement assemblés pour se protéger du froid. Ainsi naquirent des centaines de cabanes au confort monacal. A mesure que les villages se formaient toutefois, les chalets étaient petit à petit abandonnés au profit d'une vraie demeure plus commode à habiter.

Les chalets du Canada étaient également utilisés comme un camp provisoire par les bûcherons. Là encore, puisqu'ils avaient nullement l'intention de s'y éterniser, la cabane était construite à la hâte, servant juste d'abri le temps de finir un chantier. Une fois les bûcherons partis, la maisonnette tombait dans l'oubli jusqu'à ce que d'autres la redécouvrent et l'utilisent à nouveau, toujours temporairement. Aujourd'hui, certains de ces chalets abandonnés ont été rénovés et transformés en résidences de vacances riches en histoire.

chalet canada

Entre charme rustique et modernité

Le chalet canadien traditionnel est une construction en bois massif empilé dite "à système poteaux-poutres". Sur son toit est cultivée une épaisse couche d'herbe, servant à la fois à le stabiliser et à l'isoler. Autrefois, on laissait aussi mousse et lichen pousser sur les murs extérieurs, améliorant ainsi l'isolation thermique naturelle des bois utilisés. Aujourd'hui, avec l'évolution des techniques de construction, on parvient sans peine à rendre le chalet hermétique au vent et à la pluie, mais certains propriétaires nostalgiques laissent toujours la nature suivre son cours.

Traditionnellement, l'intérieur du chalet est composé d'une grande pièce chaleureuse, pourvue d'une cheminée pour cuisiner et réchauffer la maison, ainsi que d'une pièce séparée accueillant la salle de bain et les toilettes. La grande pièce sert à toutes les activités : on y mange, on y joue et on y dort tous ensemble sans plus de cérémonie, sans doute un reliquat des habitudes des colons et des bûcherons. Quant à la décoration, qu'elle soit simple ou sophistiquée, elle reste en général dans le ton champêtre et repose sur un mélange de pierre et de bois comme pour le mobilier.

Modernité oblige, les chalets d'aujourd'hui sont bien sûr électrifiés. Ils disposent ainsi d'un générateur, souvent installé dans un cellier avec les bûches et les outils nécessaires à la rude vie en montagne. Dans certains chalets canadiens et au détriment des traditions, le modernisme a également apporté des pièces en plus et l'eau courante. Chambres, cuisine, salle de jeu ou même sauna et jacuzzi sont ainsi venus embellir la simplicité originelle de ces anciens abris. Mais peu importe, rustique ou moderne, le chalet canadien reste ce qui se fait de mieux pour apprécier dans toute sa mesure la nature authentique du Canada.

Par

Publié le

A lire ailleurs