Chien et chat : comment les protéger du froid en hiver

Alors que les températures chutent et que le froid s'installe, il est important de se préoccuper du bien-être de votre animal de compagnie. Chiens et chats ne ressentent pas forcément le froid de la même manière que nous, mais ils peuvent en souffrir tout autant ! Pour leur santé, il faut donc adapter leur nourriture à l'hiver et leur fournir des sources de chaleur.

Chien et chat : comment les protéger du froid en hiver

Votre chat ou votre chien semble plus câlin qu'à l'accoutumée ? Il se peut simplement qu'il ait froid ! En effet, votre animal de compagnie, bien que protégé par ses poils, sera sensible aux changements climatiques en hiver.

Mais là où nous pouvons modifier et adapter notre hygiène de vie aux périodes les plus froides, votre compagnon à quatre pattes a besoin de vous pour le faire. Voici donc les bons gestes à adopter.

Les animaux n'ont pas froid de la même façon

Quand l'hiver approche, les animaux développent une fourrure plus épaisse pour affronter les changements de température, la pluie ou l'humidité. Mais toutes les races ne sont pas égales face au froid. Les chiens du Nord ou les canidés les plus massifs seront logiquement moins frileux qu'un chihuahua sans poil, mais cela ne veut pas dire qu'ils peuvent tout supporter. Idem du côté des chats, parmi lesquels certains possèdent un pelage plus résistant que d'autres.

Mais ce ne sont pas les seuls facteurs dont il faut tenir compte. Si l'animal est habitué à vivre dehors en toute saison, il supportera mieux la baisse de température car il va muer en fonction de l'évolution du climat. Si vous décidez de le laisser dans le jardin, comme il en a l'habitude, il faut tout de même prévoir un abri dans lequel il pourra se réfugier.

Cependant, si votre chien ou votre chat commence à prendre de l'âge, qu'il montre des signes de fatigue ou qu'il est sujet à des maladies, il va alors falloir être plus attentif et prendre les précautions nécessaires pour le protéger de la vague de froid.

chien en hiver

Nourriture, source de chaleur, vêtements : les bonnes pratiques

La première des choses à faire sera d'adapter son alimentation à la saison. Si votre animal reste enfermé chez vous, et qu'il fait bon dans votre domicile, ce n'est pas forcément nécessaire. En revanche, s'il sort souvent et se dépense beaucoup, il faudra le nourrir davantage, car il consommera naturellement plus de calories face au froid. On recommande une augmentation de 15 à 30% de sa portion quotidienne. L'eau ne doit jamais manquer.

Ensuite, il est capital de ne pas réduire le nombre de sorties ou de balades pour un chien, car il aurait tendance à s'empâter pendant l'hiver. Prévoyez plutôt un petit manteau, saillant et surtout pas trop serré, afin qu'il fasse une promenade agréable. Au retour, en cas d'humidité, n'oubliez pas de le sécher ! C'est valable aussi pour un chat qui s'aventure dehors durant l'hiver, et qui devra aussi bénéficier d'un séchage complet (mais oubliez le manteau, il refusera de le mettre !).

Enfin, faites en sorte que votre maison possède des sources de chaleur : un radiateur allumé, une cheminée, quelques bougies... Vous verrez vos animaux de compagnie se nicher près de ces endroits, pour profiter de cette douce chaleur.

Chat au chaud

Des risques et des maladies liés au froid

Le froid n'est pas à négliger car il peut provoquer certaines maladies chez votre animal. Ainsi, les coussinets seront très sensibles à cette période et il convient de vérifier, après chaque sortie, qu'aucun morceau de glace ne s'est coincé dedans ou que le sel de la route ne les a pas irrités. Pour les pattes, il existe par ailleurs des lotions apaisantes qui permettent d'éviter les gerçures ou les infections.

Attention également à ce que votre animal ne dévore pas de la neige en abondance. Pour les plus jeunes animaux, cette substance blanche et froide est toute nouvelle, et ils s'amusent souvent à la gober. Ce n'est pas dramatique, mais cela peut provoquer des maux de ventre à trop haute dose.

Enfin, le vent glacé peut entraîner une accélération du rythme cardiaque de votre animal. Mieux vaut donc éviter de le sortir quand il vente trop fort. En le promenant aux heures les plus ensoleillées, vous lui ferez profiter des quelques rayons de soleil de la journée, et vous pourrez en bénéficier aussi !

Publié le 23/11/2018, par Mickael

"Curieux et enthousiaste, seule la recherche d'un bien-être perpétuel m'anime. C’est pour cela qu'on vit, n'est-ce pas ?"