Bien utiliser les huiles essentielles

Parce que l'odorat est un sens vital, l'aromathérapie agit sur notre bien-être et notre santé. Les huiles essentielles sont ainsi utilisées dans de nombreux traitements mais aussi simplement pour nous détendre ou parfumer la maison.

Bien utiliser les huiles essentielles

Les huiles essentielles proviennent de sécrétions végétales naturelles, obtenues par distillation d'une plante. Très volatiles, elles ne sont pas solubles dans l'eau mais dans l'huile ou dans l'alcool, et se conservent plusieurs années. N'oubliez pas de les tenir hors de portée des enfants.

Remarquables alliées pour notre santé, les huiles essentielles ont, selon leur nature, des propriétés analgésiques, antalgiques, anti-inflammatoires, calmantes, tonifiantes, cicatrisantes... Mais seules les essences naturelles ont une véritable efficacité.

Attention toutefois : l'usage de ces huiles peut conduire à des effets indésirables : consultez un praticien (médecin, naturopathe...) avant toute thérapie.

Des utilisations différentes

> L'inhalation : quelques gouttes dans 1 litre d'eau chaude, à respirer profondément.
> La diffusion : quelques gouttes dans un diffuseur d'huiles essentielles, à diffuser une vingtaine de minutes.
> L'application locale : mélangez à de l'eau chaude puis appliquez en compresse, ou diluez dans une huile végétale neutre.
> Le massage : diluez quelques gouttes dans une huile végétale (huile d'olive, de pépin de raisin, d'amandes douces...) et massez lentement.
> Le bain : diluez dans une huile végétale neutre ou dans du lait en poudre et versez le mélange dans l'eau du bain.
> L'usage interne : uniquement pour certaines huiles ! Pas plus d'une goutte par tranche de 10kg corporel, sur un sucre ou dans une cuillère de miel. Demandez conseil à votre praticien.

Quelques recommandations

> Évitez de vous auto-prescrire des traitements, surtout en cas d'affection sérieuse ou de risque d'allergie.
> Évitez tout contact d'huile essentielle pure avec les muqueuses (yeux, oreille, nez...). En cas de projection involontaire, nettoyez avec un coton imbibé d'huile végétale.
> N'utilisez pas d'huile essentielle chez un enfant de moins de 3 ans (sauf avis contraire d'un médecin).
> Respectez les doses conseillées et n'interrompez pas le traitement en cours sans avis médical.
> Choisissez bien le type d'utilisation en fonction de vos besoins, en sachant que l'usage externe est toujours préférable, grâce au filtrage effectué par la peau.
> Pour une meilleure pénétration de l'huile, préférez une application à l'intérieur des poignets, des coudes et des genoux.
> Pour faciliter l'élimination des toxines, n'oubliez pas de boire beaucoup d'eau.

>> A LIRE AUSSI : 44 huiles essentielles et leurs vertus

Par

A lire ailleurs