Les chiens seraient capables de reconnaître plusieurs langue

Les chiens seraient capables de reconnaître plusieurs langue

Sans même apprendre les langues étrangères, les chiens seraient en mesure de différencier les langages entre eux !

Si pour les hommes, il est facile de comprendre qu’un individu s’exprime dans un langage différent de leur langue maternelle, aucun animal se semblait en mesure d’en faire autant. Mais une étude, menée par Laura Cuaya et son équipe au sein du laboratoire de neuro-éthologie de la communication de l’Université Eötvös Loránd de Budapest, tend à prouver que les chiens peuvent faire la différence entre deux langues.

C’est en s’installant en Hongrie avec ses chiens, après avoir vécu au Mexique, qu’elle s’est posée cette question : « Est-ce que ces deux toutous se rendaient compte que les personnes autour s’exprimaient dans une langue qui n’était pas l’espagnol ? » Pour le découvrir, elle a regroupé 18 chiens de 3 à 11 ans – ses deux chiens habitués à l’espagnol et un panel de 16 chiens de races différentes, habitués au hongrois – et elle les a soumis à une expérience.

On a présenté aux canidés un extrait du chapitre 21 du "Petit Prince" de Saint-Exupéry, lu par des natifs des deux langues concernées. Les chiens, qui ne connaissaient pas le texte, ont été placés dans une IRM (et entraînés pour rester en place) et les stimuli enregistrés ont permis à l’équipe de chercheurs de faire ce constat surprenant : le cerveau des chiens réagissait différemment selon la langue utilisée, ce qui démontre qu’ils peuvent faire la différence. De plus, certains extraits brouillés exprès ont également permis de déterminer que le chien pouvait distinguer ce qui constituait un discours concis et ce qui n’était qu’une association de bruit.

L’analyse des résultats permet donc d’affirmer que les chiens apprennent de leur environnement et de leur contact avec nous. D’ailleurs, les réactions les plus marquées proviennent des chiens les plus âgés, ayant donc vécu plus longtemps en compagnie des hommes. Ils semblent aussi que les chiens au museau allongé, comme un Border Collie, soient en mesure de mieux différencier les langues entre elles. Cela pourrait être un héritage de leur vie de chien de berger, où il leur fallait écouter et recevoir des ordres de leur maître, dans des environnements relativement bruyants.

Vous savez désormais que votre chien apprend des interactions avec vous et qu’il peut comprendre, au moins en partie, ce qui se trame autour de lui. Ce n’est pas qu’une question d’intonation, comme on l’a longtemps pensé. Jouez avec lui, dressez votre toutou, impliquez-le dans la vie de la famille, et il continuera d’évoluer positivement à vos côtés !

Par

Publié le

A lire ailleurs