4 erreurs à ne pas commettre lors d’un projet de rénovation

Les travaux de rénovation de votre logement ne s’improvisent pas et il est absolument essentiel de ne pas sous-estimer l’ampleur d’un tel chantier. De la conception du projet à sa réalisation, zoom sur les quelques pièges à éviter à tout prix lors d’une rénovation de maison.

4 erreurs à ne pas commettre lors d’un projet de rénovation

C'est décidé, vous allez rénover votre appartement ou votre maison. Débordant d'énergie, vous avez hâte de vous lancer dans les tâches les plus ardues : casser une cloison, retirer la moquette, poser du parquet, repeindre les murs...

Mais dans votre élan, n'oubliez pas que la rénovation d'un logement n'est pas un simple bricolage du dimanche. Cela demande de la réflexion, de l'organisation, des compétences et un certain budget.

Erreur N°1 : ne rien organiser

C’est probablement l’erreur qui pourrait vous être la plus fatale. En effet, se lancer dans un projet de rénovation requiert un immense travail de planification en amont, que ce soit au niveau du planning de chantier ou bien des ressources matérielles nécessaires. Il est absolument essentiel que vous adoptiez une ligne de conduite et que vous vous y teniez tout du long. Foncer tête baissée ne vous causera que des désagréments.

Par exemple, vous lancer dans la rénovation de votre toiture l’hiver ne semble pas être le plus approprié. De nombreux critères doivent ainsi être pris en compte lors de l’élaboration de votre projet : le budget, l’ampleur des travaux, les matériaux, la main d'œuvre, les démarches administratives auprès de la mairie, les éventuels imprévus… En d’autres termes, tout doit être pensé dans les moindres détails.

Erreur N°2 : ne pas réaliser de budget

Un autre des pièges dans lesquels vous pourriez tomber consiste à oublier de faire un budget. Il faut que vous gardiez en tête qu’un projet de rénovation de votre maison engendre des dépenses conséquentes, et que vous devez pouvoir les assumer financièrement. Le site hemea propose précisément d’estimer le prix au mètre carré et de réaliser un devis détaillé et précis de votre projet. N’oubliez pas également de jeter un coup d'œil du côté des aides à la rénovation proposées par le gouvernement : MaPrimeRénov’, aides de l’Anah, aide de la caisse de retraite… Faire ces calculs vous permettra d’avoir une idée nette des sommes que vous allez devoir débourser, et de celles que vous pourrez vous faire rembourser.

Erreur N°3 : ne pas faire appel à des professionnels

Vouloir tout faire tout seul est très certainement la pire des idées pour rénover votre maison. Si vous réalisez très certainement des économies, il faut vous assurer que vous possédiez les compétences nécessaires en ce qui concerne l’électricité, la plomberie... C’est également un investissement en termes de temps, puisque les travaux s’étaleront sur une plus longue durée. Ainsi, nombreux sont ceux qui décident de réaliser les travaux sans professionnels et finissent pas devoir payer plus cher pour rattraper leurs erreurs. Il vaut donc mieux solliciter des professionnels avertis, dont l’expertise vous permettra de mener à bien votre projet.

Parmi ceux que vous devez contacter, on trouve les architectes, les entrepreneurs de toutes sortes (électriciens, maçons, charpentiers, chauffagistes, menuisiers…), les responsables en performance énergétique des bâtiments… Ils vous aiguilleront tous et vous conseilleront au mieux tout au long du chantier.

Erreur N°4 : choisir les matériaux les moins chers

Pour faire des économies, il est très tentant de sélectionner tous les matériaux à bas coût. Toutefois, vous ne faites que reporter des dépenses à plus tard, car vous devrez les remplacer plus rapidement. Quelquefois, certains matériaux bon marché peuvent même s’avérer dangereux pour la santé, et causer des problèmes aux habitants. Afin d’éviter ce désagrément, il vaut mieux miser sur des matériaux avec un bon rapport qualité/prix, qui soient durables, solides et de qualité. S’ils peuvent, en plus, être écologiques et respectueux pour la planète, alors vous avez tout gagné ! Idem pour les outils utilisés lors du chantier, qui doivent être résistants et ne pas se casser. Vous perdriez un temps précieux ainsi que beaucoup d’argent à devoir constamment les remplacer.

Par

Publié le

A lire ailleurs