Retour à la nature : un jardin comme une jungle

Quand on parle de jardin, on imagine souvent cet espace vert très régulier, dans lequel les rangées de fleurs sont judicieusement disposées et où les arbres ne poussent que là où vous l'avez choisi. Et si on laissait la nature reprendre le contrôle ? C'est le principe du jardin sauvage, une jungle aux multiples bienfaits qu'on vous apprend à créer chez vous.

Retour à la nature : un jardin comme une jungle

Le jardin naturel n'est pas un jardin laissé à l'abandon. C'est un espace vert dans lequel la nature prospère, ce qui permet à une faune locale de se développer comme si elle se trouvait au beau milieu d'une forêt ou d'une jungle.

Le jardin sauvage ne contient pas de produits chimiques ni de pesticides. A la fois poétique, inspirant et très original, il est bon pour le moral autant que pour l'écologie.

La reproduction d'un milieu naturel

Quand vous entendez l'expression "jardin sauvage", vous imaginez peut-être une étendue de terre non cultivée où règne le chaos. Ce n'est pas exactement ça, même si les jardins naturels ont bien quelque chose de sauvage.

Un jardin sauvage – également désigné par le terme de jardin naturel ou de jardin écologique – est une zone qui reproduit la vie en milieu naturel. Il peut s'agir de l'espace devant votre maison, mais également de champs ou de parcs de quartier, comme c'est le cas dans la ville américaine de Baltimore où de nombreux terrains vides ont été reconvertis en jungle urbaine.

Le but d'une telle initiative et de réinstaller un équilibre naturel, dans une société qui laisse une place toujours plus importante aux buildings et aux constructions, au détriment des espaces accueillants pour la faune locale. Pour offrir un refuge à certains animaux et retrouver une vraie diversité, cultiver son jardin sauvage est une excellente idée, qui offre des bienfaits inattendus.

Les bienfaits écologiques d'un jardin naturel

Si vous parvenez à recréer une jungle dans votre jardin, vous constaterez rapidement que des espèces d'animaux locaux viendront s'installer dans la zone. Pour eux, cet espace sera parfaitement naturel et vous favoriserez ainsi la biodiversité. Une belle action écologique, que vous compléterez en profitant d'un verger ou d'un potager bio.

Puisque les produits toxiques sont à bannir de votre jardin sauvage et que l'équilibre écologique du jardin (faune locale, flore indigène, insectes pollinisateurs...) est respecté, vos fruits et légumes pousseront sans mal et vous mangerez une production aussi fraîche que saine. Un plus pour la santé à ne pas négliger.

Hormis ces avantages écologiques, il semble, selon une étude de l'Académie Nationale de Sciences Américaine, que le fait d'avoir un espace sauvage dans une zone habituellement urbaine soit bénéfique pour la santé mentale des habitants. À Philadelphie, on a constaté une baisse de 30 % des violences par armes à feu dans les quartiers où les terrains vacants ont été transformés en jungle !

jardin jungle

Conseils et astuces pour entretenir votre jungle

Malgré l'aspect sauvage que vous souhaitez obtenir, un jardin naturel demande de l'entretien. Il faut veiller à ce que la diversité animale soit respectée, sous peine de vous retrouver avec une seule espèce dominante. Vous devrez donc contrôler fréquemment cet espace extérieur.

Ensuite, il y a quelques règles à suivre pour que votre jardin écologique prenne vie et dure longtemps :

  • Privilégiez les plantes indigènes qui attireront plus facilement la faune locale ;

  • Choisissez aussi quelques plantes exotiques pour donner un effet "jungle" : bananier, bambou, fougères…

  • N'oubliez de jeter des graines de fleurs des champs, par ci, par là ;

  • N'utilisez pas de pesticides ou de produits toxiques, qui bouleversent l'environnement naturel ;

  • Effectuez l'entretien du jardin avec des outils mécaniques, plutôt que des outils à moteur qui engendrent des dommages ;

  • N'hésitez pas à créer de petits refuges et des abris pour les animaux susceptibles de venir s'installer chez vous. Pour connaître ces espèces, renseignez-vous sur la faune et la flore locale ;

  • Taillez les haies avec parcimonie, car elles attirent plus facilement les oiseaux quand elles ont un aspect sauvage ;

  • Si vous voulez placer du mobilier de jardin, privilégiez les meubles en bois brut, comme un vieux tronc en guise de siège ;

  • Laissez la nature vous émerveiller, en ne tentant pas de reprendre le contrôle dès qu'un aspect de votre jardin vous déplaît !


Avec un peu de patience (car une jungle ne se crée pas en une journée), de la curiosité et quelques bons gestes, vous obtiendrez bientôt un espace naturel bénéfique à bien des égards, tant pour votre bien-être que pour votre environnement.

Par

Publié le

A lire ailleurs