Le formidable essor des ateliers de réparation collaboratifs

Afin de lutter contre le gaspillage qui nous voit jeter des objets cassés au lieu de les réparer, des ateliers constitués de passionnés de bricolage ont vu le jour un peu partout dans le monde. Ce principe, né dans le nord de l'Europe, séduit les citoyens qui refusent de consommer à outrance et de polluer inutilement en créant de nouveaux déchets. Apprendre à bricoler, plutôt que de racheter, c'est un concept en phase avec l'époque, ce qui explique le succès de ces lieux collaboratifs.

Le formidable essor des ateliers de réparation collaboratifs

Jeter des appareils électroménagers quand ils tombent en panne, c'est une mauvaise habitude qui nous a été inculquée par les grandes marques, pour nous pousser à la consommation. Mais pourquoi ne pas réparer ces objets ?

C'est ce que proposent les ateliers de réparations collaboratifs, dans lesquels des citoyens se retrouvent pour partager leur savoir-faire et redonner vie à vos appareils usagés. Une belle initiative au service de l'environnement, qui évite de générer des déchets supplémentaires.

Des ateliers collaboratifs pour réparer au lieu de jeter

Nombreux sont les consommateurs qui, lorsqu'un de leurs appareils ménagers ne fonctionne plus, vont avoir le réflexe de le jeter pour en acheter un nouveau. C'est ainsi que fonctionne la société de consommation et c'est valable pour l'électroménager, mais également pour les meubles, les jouets ou encore les vêtements. Pourtant, il est tout à fait possible de réparer la majorité de ces produits, pour leur offrir une seconde vie. Apprendre à le faire, en participant à des ateliers collaboratifs dans votre ville, est une idée qui vous permettra de réaliser des économies et qui fera du bien à la planète. En plus, il est très gratifiant de parvenir à faire fonctionner à nouveau un objet que l'on pensait endommagé.

Votre aspirateur est en panne ? Votre machine à pain ne fonctionne plus ? Votre chauffage électrique vient de rendre l'âme ? C'est peut-être un simple problème de pièce détachée. Trouvez la pièce qu'il vous faut et réparez vos appareils électroménagers avec lesitedelapiece.com. Puis mettez en commun vos bonnes idées et votre savoir-faire dans les repair-cafés et autres ateliers participatifs, pour ne plus jeter sans raison !

Attention : l'idée n'est pas de laisser l'objet et de revenir le chercher une fois réparé, ni d'assister à la réparation les bras croisés. Dans ce type d'atelier, on vous demande de mettre la main à la pâte et de participer à la remise à l'état de votre appareil, épaulé par un "expert".

Une mouvance en phase avec l'époque

Au sein des ateliers de réparation collaboratifs, vous trouverez les outils nécessaires à vos travaux de bricolage, mais aussi (et surtout) des bénévoles investis, ravis de partager leurs connaissances techniques et leurs bons conseils. Vous n'aurez qu'à apporter le ou les appareils à réparer ainsi que les pièces détachées qui serviront à remettre l'objet en état de marche, puis à vous laisser guider par votre réparateur du jour.

Dans une époque qui accorde une importance grandissante à l'écologie, les ateliers de réparation sonnent comme une évidence. En réparant un objet, vous n'encombrerez pas la déchetterie de votre quartier, vous ne fabriquerez pas de nouveaux déchets à recycler ou à traiter, et vous prendrez ainsi part, à votre échelle, à la lutte contre le réchauffement climatique.

D'autres bénéfices, humains cette fois-ci, peuvent être retirés d'une participation à l'un de ces ateliers. On rencontre des habitants du quartier, des personnes partageant les mêmes valeurs, pour une véritable action citoyenne dans la ville. De quoi renforcer la cohésion sociale dans un lieu !

machine à coudre

Des cafés de réparation collaboratifs dans le monde entier

C'est en 2009 que l'idée de ces cafés de réparation fait son bout de chemin dans la tête d'une militante écologiste néerlandaise – Marine Postma – qui met en place cette forme de collaboration participative nouvelle. En 4 ans, plus de 150 repair-cafés fleurissent aux Pays-Bas, et le concept s'étend à d'autres pays dès 2013, avec une expansion qui ne s'arrête plus.

Que ce soit pour se révolter contre l'obsolescence programmée mise en place par les fabricants d'appareils électriques et électroniques, pour lutter contre le réchauffement de la planète, pour rencontrer de nouvelles personnes près de chez soi, ou simplement pour ne pas céder aux sirènes du consumérisme, les ateliers de réparation collaboratifs répondent à des besoins actuels et ils devraient séduire de plus en plus de monde dans les années à venir.

La prochaine fois qu'un appareil cesse de fonctionner chez vous, qu'un jouet de vos enfants se casse ou qu'un de vos meubles prend un coup de vieux, rappelez-vous qu'il est certainement possible de le réparer !

Par

Publié le

A lire ailleurs