Le coaching en alimentation

Rencontre avec Virginie Parée, coach alimentaire

Vous connaissez le coaching sportif mais savez-vous qu'il existe également des professionnels pour vous conseiller au quotidien sur votre alimentation ? Pour comprendre l'intérêt d'un tel suivi, nous avons posé quelques questions à Virginie Parée, coach alimentaire.

Le coaching en alimentation

Que ce soit pour mincir ou simplement pour rester en forme, il est primordial de surveiller son régime alimentaire. Virginie Parée a pour profession de coacher celles et ceux qui veulent faire attention à leur poids. Stars du show-biz et grands sportifs sont passés entre ses mains. Mais chacun peut profiter de ses conseils en la matière.

A quoi sert un coach alimentaire ?
A accompagner une personne qui ne parvient pas à adopter une alimentation susceptible de lui convenir, tant sur le plan des goûts que de la santé et du bien être. La nutrition est un acte de vie et de santé, mais c'est aussi un levier de compensation émotionnelle très puissant. C'est en cela que le coaching est un outil remarquable.

Pourquoi certaines personnes ont-elles besoin d'un coach pour manger correctement ?
Le point commun des clients est le désir d'être accompagnés pour gérer un problème qu'ils ont des difficultés à résoudre seuls. Les personnes qui font appel à un coach peuvent avoir plusieurs raisons :
Elles ont pris de très mauvaises habitudes alimentaires très tôt, parfois même dès la petite enfance. Le surpoids en est souvent une des conséquences.
Elles ont fait un grand nombre de régimes et se trouvent en difficulté face à un métabolisme digestif complètement déréglé et des croyances sur la nutrition qui se révèlent être fausses.
Elles ont des intolérances alimentaires et ne savent plus ce qu'elles ont le « droit » de manger.
Elles traversent un moment de vie particulier : convalescence, ménopause, période de grande activité physique ou intellectuelle, grossesse.
Elles ont compris que la nutrition est un des piliers de la santé mais qu'il est difficile de s'y retrouver dans un flot d'informations souvent contradictoires. C'est alors dans une démarche préventive qu'elles font appel à un coach.

Quelles sont les demandes les plus fréquentes de vos clients ?
Les demandes concernent 4 domaines majeurs : le surpoids, les envies compulsives de sucre, la fatigue (et la baisse de performance professionnelle qui en découle) et les intolérances.
Le client a d'abord besoin de sentir qu'il n'est pas seul, que nous allons faire équipe pour atteindre un objectif défini en commun. Le besoin d'un regard valorisant sur les résultats est une demande implicite qui stimule la motivation et la confiance.

Concrètement, comment se passe une séance de coaching ?
Lors de la première séance, on se présente mutuellement. Le client expose sa problématique, les difficultés rencontrées et ses attentes. On définit ensemble les objectifs et un échéancier.
Chaque séance commence par un bilan des progrès effectués, des éventuelles difficultés rencontrées et des points à améliorer. On avance un peu à chaque fois par des objectifs accessibles et guidés. Et puis quand on envoie des « messages » positifs au corps , il est très encourageant de constater que celui ci répond rapidement et favorablement. C'est le cas par exemple quand on travaille sur les compulsions de sucre.
La balance est un outil accessoire dont on ne se sert que très rarement. Un vêtement, comme un jean par exemple, peut suffire à définir la mesure des progrès effectués.

Un tel suivi semble réservé à une élite. Combien coûte réellement un coach alimentaire ?
Suivant les situations, la séance de coaching peut varier entre 50 et 70 €. Mais on s'aperçoit très vite que la suppression de quelques aliments toxiques et de repas dans des restaurants peu indiqués dans le cadre d'un programme alimentaire vient compenser le coût du coaching.

Merci Virginie d'avoir répondu à nos questions.
Visitez le site : virginieparee.wordpress.com