Feng-Shui : écoles et méthodes

Rencontre avec Carl de Miranda, consultant

Les différentes écoles en matière de Feng-Shui ont vite fait de dérouter le néophyte. Pour éclaircir les zones d'ombre, nous avons posé quelques questions à Carl de Miranda, consultant en Feng-Shui traditionnel, et plus largement en Optimisation de l'Espace.

Feng-Shui : écoles et méthodes
Photo : Dave Fayram

En quoi consiste votre métier ?
Mon métier consiste à optimiser des lieux de vie afin qu'ils soutiennent au mieux les occupants. J’interviens pour des habitations ou des lieux professionnels. Le travail peut se faire sur des lieux déjà construits dans le cadre d’un réaménagement ou d’une rénovation, il peut également se faire sur des lieux à construire.
Un lieu de vie est un environnement dans lequel nous baignons, il nous nourrit, nous influence. L’objectif est d’exploiter au mieux les ressources d’un lieu, en fonction des objectifs de vie des occupants et des activités s’y déroulant. L’Optimisation de l’Espace nécessite donc de très bien comprendre les personnes qui vont vivre dans un lieu donné et leurs activités dans le lieu, pour ensuite ajuster au mieux l’environnement dans lequel elles vont vivre.
Le Feng Shui prend en compte l’ensemble de l’environnement proche, tout ce qui se trouve à l’extérieur du corps humain, c'est-à-dire la structure du lieu, les couleurs, les formes, les matériaux, le mobilier, l’orientation, la décoration, l’environnement extérieur…. On pourrait définir le Feng Shui comme la discipline étudiant l’influence de l’environnement proche sur les personnes.

Quelles sont les méthodes les plus courantes en matière de feng-shui ?
Il existe en Feng Shui traditionnel deux grands courants, que l’on oppose parfois à tort.
Le premier est désigné par les termes « École de la Forme ». Il consiste à analyser et optimiser les éléments de l’environnement observables par les 5 sens. On y trouve notamment l’étude de la circulation du Qi, de sa propagation dans un lieu donné.
Le second est désigné par les termes « École de la Boussole ». Il consiste à définir des énergies subtiles baignant dans un lieu donné. Ces énergies se répartissent dans le lieu en fonction notamment de l’orientation du champ magnétique terrestre, et donc de la « boussole ». De nombreuses écoles existent, plus ou moins profondes, qui proposent des modèles de répartition énergétique différents.
En réalité, ces 2 grands courants ne sont que la partie visible et la partie invisible d’un tout indissociable. Les formes canalisent les énergies subtiles qui vont venir s’interpénétrer avec notre énergie personnelle et nous influencer en conséquence.

Parmi ces méthodes, laquelle utilisez-vous ?
J’utilise les formes, bien sûr, et une méthode utilisant la boussole nommée « Les Étoiles Volantes ». Les Étoiles Volantes donnent des informations précises sur la nature des énergies présentes dans un lieu. Il s’agit d’une méthode plus complexe que les méthodes simplifiées présentées dans la plupart des livres. J’utilise également mais de façon secondaire des méthodes appartenant au Xuan Kong Da Gua, une autre branche utilisant la boussole, mais très peu connue en France pour l’instant.
Par ailleurs, au-delà du Feng Shui traditionnel, j’utilise aussi ce que j’appelle « la psychologie de l’habitat ». Cela consiste à étudier l’impact du lieu sur l’inconscient des occupants, via les couleurs, les symboliques présentes, les objets, la disposition de l’espace et du mobilier, les matériaux etc… Créer dans le lieu un champ psychologique correspondant à la direction que nous souhaitons donner à notre vie est une composante importante.
Enfin, je réalise une détection de base des champs électromagnétiques dans le lieu, qu’il me semble indispensable de prendre en compte dans notre monde moderne.

Quelle méthode feng-shui conseilleriez-vous au grand public ?
L’étude des Formes et de la Psychologie de l’habitat peut être entamée par toute personne intéressée, en trouvant des livres appropriés. La très grande majorité des livres sont à lire en maintenant une certaine vigilance. Si des conseils nous semblent être de bon sens, ou bien qu’ils nous apportent manifestement du positif, alors nous pouvons les suivre. Mais, il faut éviter de suivre des conseils faisant référence au niveau subtil, non visible sans l’éclairage d’un maître ou d’un consultant professionnel. Par ailleurs, il faut oublier toutes les règles rigides et parfois alarmistes que l’on voit ici où là : « mettez des bambous là et vous serez riches », « mettez des roses ici et vous trouverez l’amour », « avoir vos toilettes au milieu de votre appartement est catastrophique » etc…. Le Feng Shui n’est pas une discipline de prédiction, c’est une discipline visant à optimiser un certain type d’influence s’exerçant sur nous, celle de l’environnement. Il existe d’autres influences s’exerçant sur nous, notamment celle de l’Astrologie Chinoise que je pratique par ailleurs, qui peuvent influencer considérablement notre vie.
C’est dans cet esprit d’ouverture et sans se départir de son bon sens, que chacun peut découvrir le Feng Shui.

Certaines méthodes sont traditionnelles, d'autres assez récentes. Cela joue-t-il sur leur fiabilité ?
Le Feng Shui traditionnel existe depuis plusieurs millénaires et de nombreuses écoles ont vu le jour. Les écoles dites de "la Boussole" s’appuient sur la partie invisible mais non moins réelle de l’existence, le monde des énergies subtiles. Comme ces énergies ne sont pas perceptibles par les 5 sens, il est facile d’inventer une fausse méthode et de la propager, seules l’expérience et la pratique de la méthode pourront démontrer qu’elle est fausse. Ainsi, il existe un risque de voir se propager des méthodes fausses, ou parfois simplement approximatives. Les méthodes qui ont plusieurs centaines d’années d’existence et qui ont été pratiquées et commentées par de nombreux maîtres de Feng Shui au fil des siècles ont de toute évidence plus de chances d’être des méthodes fiables. C’est ensuite notre propre pratique qui nous en confirmera la validité. La méthode des Étoiles Volantes entre dans ce cadre. Certaines écoles de la "boussole" sont plus douteuses, voire tout à fait simplistes.

Il existe également une nouvelle méthode, dont les premières traces remontent à 1984, et qui est parfois qualifiée à tort comme faisant partie de l’École de la Forme. Il s’agit de l’École des 3 Portes, branche du Black Hat Feng Shui (Feng Shui des Bonnets Noirs). Une recherche rapide sur Internet, en anglais, permet de découvrir que les Bonnets Noirs est une "nouvelle" branche du Bouddhisme tantrique tibétain créée à peu près dans les années 80 par un seul homme. Ce dernier a également cru bon d’inventer une nouvelle forme de Feng Shui comprenant la fameuse Méthode des 3 Portes. Celle-ci consiste à placer des zones ou secteurs associées à certaines thématiques dans notre habitation ou dans n’importe quelle pièce, en fonction de la position de la porte d’entrée. Les zones couvrent les différents domaines de notre vie : argent, amour, carrière, santé etc.… Il s’agit d’un Feng Shui ultra simpliste qui s’est propagé comme un feu de paille à travers le monde et aujourd’hui près d’un livre sur deux présente cette méthode comme étant LE Feng Shui. Les Maîtres du Feng Shui traditionnel sont unanimes sur le sujet et mentionnent qu’il n’existe aucune trace d’une telle méthode dans le passé.
Cette méthode entre dans le cadre de la partie invisible du Feng Shui, et elle montre bien la nécessité de ne pas suivre ce qui est écrit dans les livres dès lors que cela aborde cette partie invisible. Seuls les conseils d’un expert en Feng Shui traditionnel permettront d’exploiter pleinement le potentiel subtil, invisible, d’un lieu.

Comment expliquez-vous les contradictions entre certaines méthodes, qui donnent parfois des orientations favorables différentes ?
Évidemment, le lecteur de livres sur le Feng Shui risque d’être "déboussolé" par les contradictions qu’il peut découvrir. S’il écoute ici la méthode des 3 portes qui lui dit que sa zone amour est là et qu’il écoute ensuite une méthode de la boussole ultra simplifiée qui lui dit que sa zone amour est à l’opposé, il reste effectivement d’être perdu. La vérité est que l’École des 3 Portes est une invention sans fondement énergétique réel, et la vérité c’est aussi qu’il existe des Écoles de la Boussole ultra simplifiées qui ne valent pas beaucoup mieux. Une méthode de la Boussole qui parle de zone amour, argent, carrière etc.. n’a que très peu de valeur et constitue une approximation extrêmement grossière de la réalité. Il existe entre les différentes Écoles de la Boussole des niveaux de profondeur différents, correspondant un peu à ce qu’on pourrait enseigner à un élève de CP ou à un élève de terminal. Il existe parfois des contradictions entre les conseils proposées par ces écoles, parce qu’ils correspondent à des niveaux plus ou moins profonds, plus ou moins grossiers, faisant intervenir des facteurs plus ou moins nombreux. Voilà encore pourquoi je pense que seul un apprentissage poussé permet de mieux comprendre l’influence des lieux au niveau subtil, invisible. Le reste relève plus de la superstition et de l’auto-suggestion.

Justement, que pensez-vous de certains remèdes comme le vase de richesse ou la branche de pin au-dessus de la porte ? Feng-shui ou superstition ?
Chacun a des croyances et chacun peut être sensible à certains objets, certaines symboliques. Placer chez soi un objet qui nous renvoie un message positif peut avoir son importance. Ceci relève d’une certaine façon de la Psychologie de l’Habitat dont j’ai parlé plus haut. Dans la très grande majorité des cas, ce n’est pas l’objet qui crée directement une énergie dans le lieu, mais c’est l’effet que l’objet produit en nous qui peut être bénéfique. Néanmoins, certains objets aux formes et aux couleurs bien choisies peuvent avoir une influence énergétique particulière, leur positionnement et leur choix requièrent la plupart du temps un avis expérimenté.
Pour bien comprendre et pratiquer le Feng Shui, il est nécessaire de mêler intelligence rationnelle et sensibilité. La tête doit bien faire son travail pour permettre au cœur de s’épanouir.

Merci Carl d'avoir répondu à nos questions.
Visitez le site : www.qietude.com