Comment élever une petite chèvre dans son jardin

Certains ont pour animal de compagnie un chien ou un chat. D'autres, bien plus originaux, préfèrent s'occuper d'un serpent ou d'une chèvre naine. Observons ensemble la meilleure manière de s'occuper de cette dernière, un adorable petit animal au pelage si doux.

Comment élever une petite chèvre dans son jardin

Vous n'êtes pas un fermier, vous ne vous appelez pas Mr Seguin, mais vous désirez néanmoins avoir une chèvre chez vous ? Après tout, pourquoi pas : cet animal à quatre pattes, qui fait un délicieux fromage, est d'agréable compagnie, en plus d'avoir des besoins certains mais pas excessivement contraignants.

Une chèvre est plus heureuse en couple

Tout d'abord, il faut prendre en considération qu'une chèvre naine ne doit pas vivre seule et que votre compagnie ne lui apportera pas tout ce dont elle a besoin : elle doit être accompagnée d'un semblable, car son instinct grégaire est très développé. Privilégiez cependant deux femelles, ou une femelle et un mâle castré pour plus de tranquillité, puisque les boucs "entiers" sont plus agressifs et odorants.

Pour ce qui est de la race, choisissez une catégorie suivant vos besoins : il existe des chèvres bouchères, à laine ou laitières. À noter qu'il n'y a pas de différences fondamentales entre les comportements suivant les races.

Un habitat simple mais bien pensé

Le plus important est de confectionner à vos deux chèvres un habitat simple mais complet, pour qu'elles puissent se sentir à l'aise et en sécurité. À commencer par l'enclos. Celui-ci, absolument indispensable, doit faire idéalement entre 150 et 200 m² pour une chèvre seule. L'espace est important, puisque vos chèvres doivent avoir le loisir de faire des exercices et de vaquer tranquillement à leurs occupations.

Pour entourer cet enclos, prévoyez une clôture assez haute – 1,30 m minimum – puisqu'une chèvre qui est capable, rappelons-le, de grimper aux arbres, peut également sauter très haut dans l'espoir de retrouver sa liberté. N'oubliez pas non plus de mettre un grillage, pour qu'elles soient préservées de quelques prédateurs, comme les chiens errants par exemple.

Enfin, pensez à leur préparer un coin couvert, où elles pourront s'abriter de la pluie et du vent, ainsi qu'une nappe de foin, de paille ou de copeaux de bois, pour qu'elles puissent dormir ou simplement se reposer. N'oubliez pas la litière ! Une chèvre a besoin, comme vous, de faire ses besoins.

chèvre

Le régime alimentaire de la chèvre

Ce n'est pas très compliqué, les chèvres mangent de tout. Si vous jouissez d'un jardin assez vaste, elles trouveront facilement de quoi s'y nourrir, avec les fleurs du jardin, les ronces, les haies ou encore les broussailles. Moins avec l'herbe, même si elles s'en contentent également. Elles se nourrissent également de foin, et vous pouvez leur procurer quelques fruits et légumes, comme des bananes, des carottes, des pommes, des épinards et des poires.

Veillez cependant à ce que vos chèvres ne mangent pas de tomates, de choux ni de pommes de terre, qui sont toxiques pour elles. Enfin, n'oubliez pas de leur procurer beaucoup d'eau : une seule chèvre peut boire jusqu'à 10 litres par jour !

Les soins à accorder à vos chèvres

Comme vous vous en doutez, une chèvre, même "naine", produit du lait de manière quotidienne. Il faut donc la traire au moins une fois par jour. Ses sabots doivent aussi être préservés : taillez les ongles au moins deux fois par an, avec un sécateur ou un outil adapté. Astuce : il faut tailler en angle droit à l'avant, pour que les chèvres puissent avoir de meilleurs appuis, notamment en cas de sol rocailleux. Dans le cas des chèvres à laine, tondez aussi leurs poils.

Enfin, faites-les vacciner contre le tétanos et l'entérotoxémie, et traitez-les également contre les puces, les tiques et les poux. Pour ce qui est de la sécurité envers des animaux plus gros – chiens errants, renards ou rapaces –, n'attachez pas vos chèvres naines à un piquet, afin qu'elles puissent se défendre ou s'enfuir en cas de nécessité. Et la dernière attention primordiale : donnez-leur évidemment beaucoup d'amour.

Par

Publié le

A lire ailleurs