Comment devenir chambre d'hôtes ?

Nombreux sont celles et ceux qui rêvent d'ouvrir des chambres d'hôtes, dans une grande maison à la campagne. Pour transformer ce rêve en réalité, encore faut-il se poser les bonnes questions et connaître la marche à suivre.

Comment devenir chambre d'hôtes ?

Que vous souhaitiez vous reconvertir ou juste arrondir vos fins de mois, tenir une chambre d'hôtes n'est pas si évident. Entre démarches administratives et obligations envers la clientèle, voici un petit mode d'emploi !

Posez-vous les bonnes questions

Cela peut sembler évident, et pourtant, vous devez vous poser certaines questions, et y répondre honnêtement ! Vous sentez-vous prêt à vous investir dans ce projet ? L'emplacement de votre maison est-il suffisamment touristique pour être rentable ? Aurez-vous le temps (et l'argent) de faire les petits travaux nécessaires pour offrir une chambre d'hôtes de qualité ? En moyenne, les propriétaires de chambre d'hôtes investissent 46.000 euros pour rendre leur maison conforme aux règles d'hygiène et de sécurité, et pour la décoration.

Supporterez-vous d'avoir tous les jours des inconnus chez vous ? De devoir faire la conversation, préparer le petit-déjeuner, faire le ménage derrière eux ? De vous lever tôt et de vous coucher tard, et de vous rendre disponible à tout moment ? Pensez également au temps passé à laver le linge de lit et les serviettes de toilette, qu'il vous faudra également repasser !

Le chiffre d'affaires moyen est de 16.000 euros par an, auxquels vous devrez déduire vos frais. Est-ce suffisant pour vous faire vivre ?

Quelles démarches devez-vous effectuer ?

Pour ouvrir une maison d'hôtes, vous devez dans un premier temps faire une déclaration de location à votre mairie, détaillant notamment le nombre de chambres louées. Si vous souhaitez vous investir pleinement dans votre nouvelle activité, faire une étude de marché est important, et vous permettra de mieux cerner les demandes, et de fixer votre prix en fonction. Il vous faudra de toute façon un business plan si vous devez emprunter à une banque pour financer votre projet.

Si vous choisissez d'en faire votre activité à part entière, il vous faudra vous déclarer en tant que micro-entreprise. Vous devrez alors être inscrit au Registre du Commerce de votre région. Dans ce cas, il faudra vous affilier à la Sécurité Sociale des Indépendants (RSI).

Comme pour toute location meublée, il vous faudra déclarer les revenus supérieurs à 760 euros par an. Renseignez-vous également auprès de votre mairie pour savoir si vous devez payer une taxe de séjour sur les hébergements touristiques.

Enfin, il est impératif de vous faire connaître. Vous pouvez contacter l'office de tourisme de votre ville, ou d'une grande ville avoisinante, et surtout vous inscrire sur des sites de locations saisonnières. Les réseaux sociaux peuvent également vous aider à vous faire de la pub. N'hésitez pas à créer un site internet, avec photos, prix et détail des prestations proposées (type de petit-déjeuner, accès à une piscine ou à un jardin…), ainsi que les choses à faire et à voir dans les environs.

Vos obligations envers les clients

Tout d'abord, sachez que vous ne pouvez pas avoir plus de cinq chambres d'hôtes chez vous, pour un total de 15 clients maximum à la fois. Vous avez désormais des obligations envers vos clients : leur fournir une chambre et une literie de qualité (avec linge de lit), leur donner accès à une salle de bains propre et fonctionnelle, partagée ou privée (cela doit être précisé avant la réservation), et offrir un petit-déjeuner.

Une facture doit être fournie aux clients en échange du paiement, et vous devez garder un exemplaire pendant une durée d'un an. Cette facturation doit comporter une TVA de 10%.

Il vous faudra également demander aux clients étrangers de remplir une fiche avec leurs informations.

Enfin, n'oubliez pas que vos clients laisseront des appréciations et des commentaires qui influenceront d'autres clients potentiels, alors soyez souriant et commerçant !

>> A LIRE AUSSI : A quoi faut-il faire attention avant d'ouvrir sa maison d'hôtes ?

Par

Publié le