Que vaut vraiment Astro, le nouveau robot d'Amazon ?

Que vaut vraiment Astro, le nouveau robot d'Amazon ?

Astro est un petit robot destiné à surveiller votre maison et à vous permettre de rester en contact avec vos proches. Pratique ou intrusif ?

Un robot à la pointe de la technologie

Amazon a présenté fin septembre 2021 un petit robot du nom d'Astro, qui pourrait se retrouver dans les foyers de nombreux amateurs de domotique. Avec son design mignon, de grands yeux qui apparaissent sur la tablette Echo Show d'Amazon qui lui sert de visage, des roues pour qu'il se déplace librement et une antenne télescopique, il a l'air aussi inoffensif qu'un chien robot Aibo de Sony ou qu'un chat robotique.

Capable de cartographier votre domicile, pour effectuer des rondes de surveillance ou pour retrouver une personne (un enfant, une personne âgée), Astro utilise les caméras Ring de la gamme surveillance d'Amazon, ce qui lui permet également de devenir un agent de sécurité durant votre absence. Évidemment, ce petit robot est équipé de l'assistant vocal d'Amazon, Alexa, pour que vous puissiez communiquer avec lui facilement.

Un condensé de technologie, loin d'être parfait en l'état selon certains ingénieurs ayant travaillé sur Astro. "La détection de personne n'est pas fiable, ce qui rend la proposition de sécurité à domicile risible" et "Astro n'hésitera pas à se jeter dans les escaliers si l'occasion se présente". Toutefois, le responsable France d'Alexa estime qu'il est nécessaire d'exposer ce robot au plus grand nombre dès maintenant, afin d'améliorer les futures versions en tenant compte des retours des consommateurs.

Un outil de surveillance pour vous… et pour Amazon ?

Mais la plus grande crainte émise par certains spécialistes concerne la vie privée des utilisateurs. S'il doit permettre à ses propriétaires de rester en contact avec des proches dans la maison, ou de contrôler les allées et venues d'individus chez eux, Astro va tout de même récolter tout un tas de données personnelles, qui seront utilisées à des fins marketing par Amazon et ses partenaires. Certes, chacun est libre d'accepter ou non cette intrusion dans sa vie privée, mais d'autres risques sont présents.

La domotique peut rendre une maison vulnérable et un individu mal intentionné qui piraterait les serveurs de données d'Astro ou qui intercepterait les informations échangées sur le Cloud aurait accès à des données sensibles : plan d'une maison, informations sur les visiteurs, horaires de présence/d'absence chez vous, images des habitants, enregistrements vocaux, etc.

Même si la firme se veut rassurante, les possibilités de dérives sont bien réelles et ont de quoi inquiéter, surtout que Dave Limp, vice-président senior des appareils et services chez Amazon, assure que d'ici 5 à 10 ans, chaque foyer aura un robot à la maison. Rendez-vous dans le futur pour savoir si sa prédiction était juste.

D'ici là, sachez qu'Astro sera disponible fin 2021 sur le marché américain (il n'est pas encore annoncé ailleurs), pour 999 euros (soit 861 euros) pour son lancement, puis 1 450 dollars (soit 1 250 euros) ensuite.

Par

Publié le

A lire ailleurs