La manique, l'accessoire qui a de la poigne

La manique est l'accessoire indispensable de tout roi des fourneaux. Si a priori son travail consiste à protéger le cuisinier de la chaleur des plats, quelques variations, tant pratiques qu'esthétiques, sont à prendre en considération si l'on veut que cette dernière soit un accessoire durable et incontournable de notre cuisine.

La manique, l'accessoire qui a de la poigne

La manique est souvent l'un des derniers ustensiles qu'on achète lorsqu'on prépare son matériel de cuisine. Après tout, n'importe quel torchon peut bien faire l'affaire…

Pourtant, le diable étant dans les détails, la manique est un accessoire inattendu pour révéler votre personnalité au sein même de votre cuisine. En la suspendant par sa boucle à votre tablier ou sur n'importe quel crochet, vous pourriez même en choisir plusieurs modèles, juste pour le look.

La forme de la manique

On définit la manique avant tout par son usage : c'est l'outil qui nous sert à retirer les plats du four sans nous brûler. Or, cet outil peut être de plusieurs sortes.

La première conception qui vient à l'esprit, c'est sans doute celle du gant. C'est d'ailleurs plus une moufle qu'un gant avec juste le pouce qui dépasse et permet de saisir les plats. C'est sans doute la forme de manique la plus pratique, mais elle a le désavantage d'être la moins polyvalente. Il peut en effet être dangereux de l'utiliser comme dessous de plat si ce dernier est trop grand, car le rembourrage étant inégal sur les bords, le plat risquerait de se renverser, ou l'un de ses coins pourrait s'appuyer sur la table et abîmer la nappe.

Le deuxième modèle courant est celui du carré de tissu rembourré. Peu pratique en lui-même sauf pour les cuisinières chevronnées, il ne protège pas le dos de la main lorsqu'il est utilisé pour attraper un plat. En l'utilisant, mieux vaut être précautionneux et d'abord faire glisser la grille sur laquelle repose le plat avant d'attraper ce dernier. Dans la précipitation, beaucoup se sont brûlés la peau sur les bords d'un four un peu trop étroit au moment de retirer son plat. Néanmoins, ce type de manique s'avère très pratique en combinaison avec le gant évoqué plus haut. Tenu dans la main gauche, il permet de stabiliser le plat ou de faire office de dessous de plat si l'habituel est déjà utilisé.

La dernière venue dans le monde de la cuisine est une manique à double poignée séparée. Son grand avantage réside dans le un gain de place, puisque les poignées peuvent s'empiler et s'accrocher à la porte du four. Elle reste un choix de circonstance puisque ce gain de place se traduit par une moins bonne protection, cantonnée aux doigts. Cependant si vous désirez à tout prix des maniques en silicone, mais que leur contact sur la peau vous dérange, cette forme de contact limité vous conviendra peut-être.

Notons également l'existence de maniques sous forme de véritables gants avec chaque doigt indépendant. Encore peu répandus, ces accessoires restent un choix à considérer lors de votre achat.

manique

Prévoyez une bonne isolation

La manique peut être faite en plusieurs matériaux. Si celle de vos grands-parents était sans doute faite en coton, elles sont de plus en plus nombreuses à se revêtir d'une couche de silicone.

Le silicone, c'est cette matière qui a peut être déjà trouvé sa place dans votre cuisine en tant que moule à gâteau. C'est une matière plutôt légère, souple, et surtout qui n'emmagasine pas la chaleur. Tout comme l'aluminium, une fois sortie du four elle retrouve très vite la température de la pièce dans laquelle elle se trouve.

Pas sûr cependant que ces petits avantages valent d'échanger votre traditionnelle manique pour une nouvelle. Néanmoins, on peut arguer que ce changement de matière emporte avec lui quelques avantages de durabilité. Si vous faites souvent la cuisine, en particulier des plats au four, votre manique en coton est peut-être déjà abîmée par des traces de brûlure noirâtres ou de petits trous. Avec les maniques en silicone, vous n'aurez jamais ce problème. Elles peuvent être placées dans le lave-vaisselle à la moindre tâche et sont prêtes à l'emploi dès leur sortie, sans attendre de séchage.

D'autres matériaux ignifuges (qui résistent à la chaleur) peuvent également être utilisés, comme la micro-fibre ou parfois même des matériaux plus nobles comme le cuir. En revanche, évitez les maniques qui sont remplies de polyester avec une simple protection en coton, à moins d'avoir une confiance aveugle en leur réalisation.

Pour être sûr de faire le bon choix niveau protection, sachez qu'une norme existe : la norme BS 6526. Tous les modèles de gants répondant à cette norme ont étés testés en les collant à un cylindre de métal chauffé à 150 °C durant 10 secondes. Une fois retirée, la température à l'intérieur de la manique est mesurée. Elle ne doit alors pas dépasser 30 °C d'augmentation pour remporter la qualification. Tous les produits ne répondent pas forcément à cette norme, surtout si vous achetez sur internet. Cela ne veut pas dire qu'ils ne sont pas efficaces, mais ceux qui répondent à la norme présente au moins cette garantie.

manique

La manique, un accessoire fashion ?

Si vous n'avez pas honte de votre manique, vous pouvez en faire un outil d'habillage de votre intérieur. Suspendue à un crochet aux côtés de vos casseroles ou simplement posée sur la table après avoir sorti un plat du four, une manique décorée permet de personnaliser un peu plus sa cuisine.

Certains créateurs sur le net vous promettent d'ailleurs de vraies œuvres d'art moyennant un certain prix. Ces créations artisanales peuvent également se retrouver dans certains villages français. La manique quitte alors pour un temps son objectif purement fonctionnel pour devenir un accessoire déco.

Au-delà de ce côté esthétique, une fonctionnalité gadget peut aussi s'avérer très utile suivant votre utilisation. Les deux options les plus répandues - et certainement les plus utiles - sont des stries antidérapantes et un traitement imperméable. Les systèmes antidérapants s'avéreront précieux surtout pour porter des plats en verre ou pour initier des enfants à la cuisine, dont la grippe n'est pas aussi solide que celle d'un adulte. La capacité imperméable quant à elle s'avérera utile si par malheur votre pouce venait à tremper dans le plat que vous êtes en train de retirer. Son lavage devrait être également plus aisé puisque votre sauce tomate ne pourra pas s'incruster dans son tissu ou marquer à vie son silicone d'une teinte orangée.

>> SHOPPING : Trouvez des maniques de toutes sortes sur Amazon

Par

Publié le