4 dangers auxquels nos chiens sont exposés durant l'hiver

L'hiver est une saison qui peut présenter des dangers pour les chiens. Ces derniers sont exposés aux risques d'hypothermie et peuvent présenter des engelures aux coussinets. Le sel de déneigement ou l'antigel sur les voiries sont, quant à eux, potentiellement mortels pour nos compagnons canins. De plus, en cas de neige, son ingestion peut nuire à sa santé.

4 dangers auxquels nos chiens sont exposés durant l'hiver

Les chiens apprécient les sorties quotidiennes avec leurs maîtres. Pour le plaisir ou par nécessité, ces balades sont indispensables. Rencontrer d'autres chiens, faire ses besoins, se dépenser, toutes ces activités permettent d'avoir un compagnon équilibré et heureux. Mais en hiver, les conditions ne sont pas les plus favorables pour nos toutous. Voici 4 dangers à connaître pour mieux les éviter.

L'hypothermie due au froid

Tous les chiens ne sont pas égaux face au froid. Ceux qui ont un sous-poil épais, tel que les huskies, sont plus capables d'affronter les températures hivernales. Les petits toutous, faibles, à poils ras ou malades, sont à protéger, notamment en les habillant pour sortir. Le froid fragilise l'organisme et les virus hivernaux attaquent les plus faibles. Les individus non prédisposés au froid doivent porter un manteau adapté et les sorties doivent être raccourcies.

Les chiens qui vivent à longueur d'année à l'extérieur sont habitués aux changements climatiques. Ils méritent tout de même un confort supplémentaire. Leurs niches doivent être correctement isolées et à l'abri des courants d'air. Des couvertures doivent être rajoutées. Malgré cela, si les températures descendent vraiment trop bas, il est essentiel de rentrer le chien sous peine d'hypothermie.

Si le chien présente des signes d'hypothermie, il est capital de le réchauffer avant de l'emmener chez le vétérinaire. Les signes sont les suivants :


  • ses pupilles sont dilatées ;

  • les muqueuses sont pâles, pouvant même être bleues ;

  • la fréquence cardiaque et le pouls sont ralentis ;

  • des tremblements peuvent apparaître.

Les chiens ont une température corporelle habituellement située autour de 38°C. Si celle-ci descend au-dessous de 35°C, l'hypothermie est bien présente et l'animal peut mourir. Une visite chez le vétérinaire est alors capitale.

chien neige

Les engelures du chien

Lorsque le chien se déplace sur de la neige ou un sol glacé, des gerçures peuvent apparaître. Outre le fait que ce soit très douloureux, cela peut aussi être dangereux. La neige ou le givre s'infiltrant dans les coussinets peuvent favoriser les infections. Dans de telles situations, il est essentiel de désinfecter et d'appliquer une pommade cicatrisante adaptée.

Il est préférable d'agir en prévention. Pour cela, il est conseillé de déneiger ou d'essuyer régulièrement les pattes du chien. Un linge humide et tiède permet d'enlever ce qui se trouve dans ou sur les coussinets. Si c'est possible, une fois rentré, un rinçage peut être effectué, suivi d'un bon séchage De plus, il est possible de préparer les coussinets du chien avant et après les sorties. Vous pouvez enduire ses pattes d'une huile végétale protectrice comme de l'huile de karité, de coco ou d'amande douce.

Le sel de déneigement et l'antigel

Le sel de déneigement ou de voirie sont des produits dangereux pour les chiens. Ils se lèchent les pattes et ingurgitent le produit. Son absorption peut provoquer une intoxication. Des vomissements et des douleurs digestives apparaissent alors et une consultation chez le vétérinaire est nécessaire.

L'antigel est évidemment très dangereux, lui aussi. Son goût sucré attire facilement les chiens. L'ingestion de ce produit provoque de lourds troubles digestifs et nerveux. Les reins peuvent être atteints, ce qui s'avère généralement fatal pour nos compagnons. Dans ce cas, une consultation d'urgence chez le vétérinaire est vitale. Il faut faire vite et, si possible, apporter le produit toxique ingéré. Il est déconseillé d'essayer des remèdes non traditionnels qui pourraient aggraver la situation. Il ne faut pas attendre de voir apparaître des symptômes pour agir, cela pourrait nuire à la santé du chien.

chien neige

L'ingestion de neige

Certains chiens joueurs adorent manger la neige. S'il s'agit de quelques flocons, consommés par simple curiosité, cela peut ne pas engendrer de graves conséquences. Malheureusement, si son ingestion est trop importante, elle peut devenir dangereuse. Cela peut entraîner d'importantes diarrhées et des vomissements. Des troubles de la digestion tels que des irritations de l'estomac avec des gastrites peuvent apparaître. Pour éviter cela, il est conseillé de promener son chien en laisse et de l'empêcher de manger de la neige. Détourner son attention avec son jeu favori ou une gourmandise s'avère très efficace.

L'hiver, avec ses balades sous la neige, peut être une saison plaisante, mais les risques sont nombreux pour un chien. Profitez du moment présent en évitant les dangers. Prenez les bonnes précautions et passez des moments inoubliables avec votre compagnon à quatre pattes.

Par

Publié le