Une maison pliée sur un terrain difficile

Une maison pliée sur un terrain difficilePhoto: DR

Un terrain difficile à exploiter, avec une mauvaise exposition et affublé d’une forte pente, sans compter la pinède qui l’occupe. Autant d’éléments loin d’être idéaux pour la construction d’une maison. C’était sans compter la création d’une maison pliée !

Michel Grigou, architecte breton spécialisé dans les maisons “atypiques”, a réalisé un pari peu évident : se jouer des caractéristiques d’un terrain de prime abord peu propice à l’établissement d’une maison.

C’est à Crozon, petite ville du Finistère, que l’architecte réalise le souhait d’une famille d’avoir deux logements similaires et voisins comme maisons de vacances. La plus grande des deux maisons doit néanmoins s’ajuster à un site en pente, et bordé de grands arbres ombrageux.

Qu’à cela ne tienne, Michel Grigou créera donc une maison pliée ! Les chambres se retrouvent ainsi dans un pavillon situé dans la pente et relié par un sas transparent au bâtiment principal. Les fenêtres, là-aussi, suivent la pente et sont en cascade. Une fenêtre panoramique éclaire la salle de jeux, permettant d’apprécier une vue agréable sur la forêt, et la double hauteur du séjour et des ouvertures offre une lumière douce filtrant à travers les pins surplombant le terrain.

L’avantage de cette maison double ? Offrir un espace bien délimité pour chacun : les enfants seront les maîtres sans partage de la partie pliée (et donc en pente), tandis que les parents apprécieront calmement leur terrasse en bois, accessible depuis le séjour par une vaste baie vitrée.

Pour permettre à la maison de mieux s’intégrer dans la pinède qui l’entoure, l’architecte a choisi un bardage bois en red cedar. La toiture quant à elle est en zinc, afin de se marier avec le ciel breton si changeant. Un logement atypique, mais dans lequel il fait à coup sûr bon vivre !

Par

Publié le

A lire ailleurs