Un immeuble anti-covid en construction à Miami

Un immeuble anti-covid en construction à Miami

Sa construction vient à peine de démarrer qu'elle fait déjà parler de lui : la "Legacy Tower", la toute première tour anti-covid du monde, commence à sortir de terre à Miami, aux États-Unis.

Plus précisément, les concepteurs de ce nouvel édifice le qualifient de "premier gratte-ciel anti-covid et anti-pandémie tout-en-un, résidentiel, hôtelier et médical". Un titre un peu pompeux, il faut l'avouer, mais amplement mérité, car vous allez le voir, les mesures prises pour rendre la tour hermétique aux pandémies vont bien au-delà des gestes barrières.

Haute de 182 mètres pour 55 étages, la tour est prévue posséder 310 appartements de luxe, 219 chambres d'hôtels et une ribambelle d'installations de haut standing. Ces infrastructures incluent, entre autres, des salons aussi gigantesques que confortables, des bars à thèmes divers, une piscine à débordement sur le rooftop, et même une salle de vélos indoor équipée d'un écran géant haute définition, histoire de s'immerger dans la nature sans quitter la sécurité du building.

Sur 10 étages, la "Legacy Tower" inclura aussi un hôpital avec des chambres, une zone de quarantaine, un laboratoire ou encore un service d'urgence. On y trouvera également du matériel high-tech et tous les appareils d'imagerie médicale indispensables à un centre polyvalent.

Pour achever d'assurer la sécurité sanitaire des occupants, les concepteurs ont prévu une longue liste de dispositifs limitant au maximum les risques en cas de pandémies : meubles fabriqués avec des matériaux biocides, technologie sans contact et système de décontamination air et eau pour ne citer qu'eux. Ils ont même pensé à la décontamination régulière des lieux via des robots d'intérieur qui vont irradier les murs et les meubles de rayons UV pour tuer les germes et les virus potentiels.

Vu le concept de la "Legacy Tower", il fallait une convergence de compétences uniques pour arriver à le construire. Derrière ce projet à 500 millions de dollars (432 millions d'euros) se cachent ainsi Adventist Health, l'un des groupes hospitaliers les plus actifs aux États-Unis et dans le monde ; AccorHotels, le premier groupe hôtelier européen et sixième mondial ; Blue Zones, un spécialiste de la recherche sur la longévité humaine ; et Royal Palm Companies, société immobilière experte du luxe à Miami.

Si devenir propriétaire vous intéresse, les premiers prix démarrent à 300.000 dollars, soit approximativement 260.000 euros. La fin des travaux est prévue pour 2024.

Par

Publié le

A lire ailleurs