La grande tendance de la cloison verrière

La cloison verrière s'est imposée dans les foyers ces dernières années, en devenant l'une des tendances déco les plus appréciées. Aussi pratique qu'esthétique, la verrière intérieure possède de nombreux atouts : elle est personnalisable, laisse passer la lumière et permet de séparer des pièces facilement. Si vous aimez le style industriel, et que vous songez à moderniser votre logement, vous pourriez craquer à votre tour pour une cloison verrière.

La grande tendance de la cloison verrière

Pour séparer deux pièces au sein d'un logement ou d'un bureau, il n'est plus nécessaire de cloisonner avec une matière opaque : vous pouvez opter pour la cloison de séparation de type verrière. En laissant passer la lumière, elle garantit des pièces où il fait bon vivre et elle permet de conserver une sensation d'espace et de profondeur dans un lieu, malgré les séparations.

On vous présente cette tendance déco, ses avantages et inconvénients, et ce qu'il faut savoir pour installer une cloison verrière chez vous.

La verrière d'intérieur, un style rétro qui s'impose

La cloison verrière est une cloison semi-vitrée, qui fait fureur dans les bureaux et dans les logements des particuliers depuis quelques années. Son origine remonte au XIXe siècle, quand ces immenses baies vitrées étaient utilisées comme paroi dans les ateliers d'artistes, pour leur grande propension à faire entrer la lumière. Peu à peu, la tendance s'étend aux hôtels, aux gares ou aux boutiques de luxe, et les architectes sont de plus en plus nombreux à utiliser des structures métalliques couplées à du vitrage pour concevoir les cloisons des hangars ou autres entrepôts de l'époque.

Dans les années 1980, le style industriel, basé sur la récupération de matériel et de structures d'usines du début du siècle, fait fureur. C'est là qu'on voit les premières apparitions des cloisons verrières dans les logements des particuliers, mais également dans les bureaux où l'esprit collaboratif rendu possible par ces cloisons transparentes est fortement apprécié.

Aujourd'hui, des spécialistes en cloison comme aluprof n'hésitent pas à miser sur ce type de séparation pour aménager des logements ou des bureaux profitant des nombreux avantages de la verrière.

Les avantages et inconvénients de la cloison verrière

La cloison verrière est une solution qui offre divers avantages aux amateurs du style industriel qui cherchent à cloisonner un lieu.

Son premier point fort, c'est certainement la luminosité qu'elle confère aux pièces qu'elle sépare. Contrairement à un mur classique, la cloison en métal et en vitre laisse passer la lumière et permet donc de profiter d'une clarté naturelle et de la chaleur offerte par les rayons du soleil.

Un autre avantage notable, c'est l'effet agrandissant qu'elle donne à un logement, à la manière d'un miroir. Votre habitat vous semblera plus spacieux puisque votre regard pourra voir plus loin. Précisons que la cloison verrière constitue une véritable séparation, isolant votre cuisine de votre salon, par rapport au bruit et aux odeurs, ou votre chambre de votre bureau à la maison. Pratique, pour organiser l'espace si vous travaillez à domicile.

cloison en verre

Enfin, ce type de séparation possède un pouvoir esthétique puissant et permet une grande personnalisation, en s'adaptant à différents types de décoration d'intérieur. Vous pourrez la choisir en bois pour un style plus traditionnel, en métal ou en aluminium pour un style plus "indus", et décider de peindre la structure ou de la laisser à son état naturel.

Beaucoup d'avantages donc, pour cette cloison verrière qui possède tout de même deux petits inconvénients à connaître : le premier, c'est son prix, sensiblement plus élevé qu'une cloison en placo ou en bois ; le second, c'est l'entretien nécessaire. Il faudra évidemment nettoyer les vitres fréquemment pour que cette séparation conserve tout son charme.

Quel budget prévoir pour une cloison verrière ?

De nombreux critères peuvent faire varier le prix d'installation d'une cloison verrière :


  • Sa matière (acier, aluminium ou bois), qui joue sur sa durabilité ;

  • Le type de vitrage et sa capacité d'isolation phonique et thermique ;

  • Le style de la cloison verrière, souvent séparée en deux catégories : contemporaine ou haussmannienne ;

  • La taille de la verrière : si vous optez pour du sur-mesure, afin de cloisonner un espace bien précis, la facture sera plus élevée que pour un modèle standard ;

  • Les options : ajouts de stores mobiles si elle donne sur l'extérieur, d'un passe-plat pour les verrières en cuisine, etc.

Hors pose, et en fonction des critères susmentionnés, on peut tabler sur des tarifs compris entre 300 et 2000 euros pour l'achat d'une cloison verrière. Pour du sur-mesure et un choix de matériaux onéreux, les prix peuvent s'envoler. Sachez tout de même qu'il existe des kits verrières à destination des particuliers bricoleurs, qui permettent de faire quelques économies.

Si vous choisissez de faire appel à un professionnel pour installer votre cloison verrière, il faudra également tenir compte du prix de la main d'œuvre de chaque artisan.

Par

Publié le

A lire ailleurs