La barrière de piscine pour protéger les enfants

Vous êtes l'heureux propriétaire d'une belle piscine ? Pensez à la barrière de sécurité pour protéger les enfants, ils comptent sur vous. De plus, c'est une obligation ! Il y a eu suffisamment de noyades pour qu'en 2014, l'État légifère. Différents modèles et systèmes sont à votre disposition, à des tarifs variés. On vous aide à faire le bon choix.

La barrière de piscine pour protéger les enfants

Vous avez enfin réalisé votre rêve : une jolie piscine toute neuve trône dans votre jardin. À vous les baignades puis la bronzette sur le transat. Alors, évitez de gâcher ces moments paradisiaques. Sécurisez votre bassin !

Non seulement parce que c'est la loi, mais surtout pour éviter un accident qui peut si vite arriver. Et cela, même si vous n'avez pas d'enfant. Pensez à ceux des voisins qui peuvent leur échapper, ou aux bambins de vos invités. L'arme imparable, c'est la barrière de piscine. Mais laquelle choisir ?

Sécuriser sa piscine, une obligation

Vous avez pensé à contracter une assurance habitation qui couvre votre piscine, pensez également à la sécuriser. Depuis janvier 2014, l'installation de piscines privées et/ou familiales est strictement encadrée, afin d'éviter la noyade des jeunes enfants, devenue malheureusement de plus en plus fréquente.

Quatre dispositifs de sécurité normalisés sont proposés au choix, éventuellement cumulables :


  • une clôture ou une barrière de piscine répondant à la norme NF P90-306 ;

  • une alarme répondant à la norme NF P90-307 ;

  • une couverture de sécurité répondant à la norme NF P90-308 ;

  • un abri de piscine, répondant à la norme NF P90-309.

Si vous ne vous pliez pas à la règle, une amende de 45.000 € vous attend, ce qui est un moindre mal, à côté de la vie d'un enfant.

L'intérêt d'installer une barrière de piscine

Hors-saison, votre piscine peut être interdite d'accès par un volet pour piscine ou une simple bâche. Mais durant la belle saison et lorsque vous l'utilisez, il faut bien pouvoir y accéder. Problème, les plus petits ont vite fait de se retrouver au bord, risquant de glisser et de tomber, ou plus simplement de sauter, inconscients du danger. Même si vous n'êtes pas loin, un enfant peut se noyer. La barrière de piscine, assortie d'un système de fermeture de porte sécurisé, est donc la parade la plus efficace pour tempérer leur fougue. Ainsi, outre le fait qu'une balustrade est moins coûteuse à l'achat et à l'installation, elle a l'avantage d'être opérationnelle toute l'année.

Les modèles de barrières

Ce n'est pas le choix des matières et des modèles qui manque. En bois, en verre ou en métal, occultante, ajourée ou transparente, votre barrière de piscine se pliera à vos envies, le style de votre maison et… votre budget.
Les matières homologuées sont :


  • le bois, selon condition ;

  • le PVC ;

  • les panneaux transparents en verre ou en plexiglas.

La barrière doit être solide et mesurer au minimum 1,22 m par rapport au sol.

Certains modèles sont fixes, d'autres sont amovibles. La porte, quant à elle, se refermera automatiquement. Et elle sera munie d'un double système de verrouillage, parmi les suivants : une poignée, un taquet, un verrou ou un cylindre. L'un des deux systèmes doit se situer à 1,60 m du sol au minimum.

saut piscine

Quel modèle de clôture choisir ?

Vous ne ferez aucune concession sur le caractère homologué de votre barrière. En revanche, vous pourrez faire un compromis entre l'esthétique, la facilité d'entretien, la facilité de pose et le prix. Ce sont les barrières transparentes qui remportent le plus de succès, elles n'occultent pas la vue tout en remplissant parfaitement leur rôle protecteur. Vous pourrez ainsi aménager une plage de rêve et avoir une vue directe sur elle à tout moment de la journée. Si vous souhaitez un petit coin cosy totalement isolé, une palissade en bois sera en revanche du plus joli effet et véritablement discret et privatif.

Les prix des barrières de piscine

Les tarifs sont très différents selon les matières. Parmi les plus économiques figurent le plastique et le filet métallique. Compter environ 30 € le mètre linéaire. Le PVC est relativement abordable également, 25 € le mètre linéaire, bien que cela dépende du modèle. Les plus chers restent le bois traité, environ 100 € le mètre linéaire, et les panneaux de verre qui peuvent atteindre 400 € le mètre linéaire.

C'est sans compter la porte d'accès : un portillon en verre pourra coûter jusqu'à 1.300 €. À cela s'ajoutera la pose, à moins que vous n'achetiez le tout en kit et le montiez vous-même. Vous êtes peut-être de ceux qui installent leur piscine par leurs propres moyens ?

La prudence reste de mise

Installer un système de sécurité, ou même plusieurs, ne vous dispense pas de rester vigilant à tout instant. En effet, un petit enfant peut très bien se glisser à la suite d'un aîné dans la porte. Par ailleurs, il vous arrivera sûrement de donner accès à la piscine aux plus jeunes, qui doivent pouvoir en profiter eux aussi. Mais ne les laissez jamais sans surveillance et soyez d'une extrême attention. Les enfants sont en perpétuel mouvement, le danger est donc permanent.

Par

Publié le

A lire ailleurs