Créer facilement son propre désinfectant pour les mains

Réutilisez vos nombreux flacons de gel hydroalcoolique qui s'accumulent certainement chez vous en cette période de pandémie. À la place d'acheter encore et encore de nouvelles bouteilles de désinfectant, tentez de confectionner votre propre solution antibactérienne. C'est moins difficile que ça en a l'air !

Créer facilement son propre désinfectant pour les mains

S'il y a bien un produit qui est devenu incroyablement populaire depuis le début de la pandémie de coronavirus, c'est bien le désinfectant pour les mains. Plus personne ne peut s'en passer. Saviez-vous qu'il est aisé d'en créer un par soi-même ?

C'est une manière non seulement d'économiser de l'argent, mais aussi de protéger la planète, en évitant de constamment acheter des contenants en plastique. Le tout, de manière naturelle, en respectant les peaux sensibles.

Trois ingrédients de base pour un désinfectant fait-maison

Pour obtenir un gel qui désinfectera véritablement vos mains, trois composantes sont essentielles : l'alcool, le peroxyde d'hydrogène et un humectant.


  • L'alcool est utilisé pour tuer les virus et bactéries dont nous voulons nous protéger. Pour qu'il soit efficace, il est préférable d'en choisir un avec une concentration de 70% minimum.

  • Le peroxyde d'hydrogène, également appelé "eau oxygénée", n'a pas d'action sur la peau, mais est nécessaire pour s'assurer que le contenant de votre solution finale ne contienne aucune bactérie.

  • Enfin, un humectant entre en jeu pour adoucir le mélange. Il peut s'agir soit de glycérol, soit de gel d'aloe vera pur, connu pour ses bénéfices sur les surfaces cutanées.

Afin d'ajouter des bienfaits supplémentaires et une odeur agréable à la mixture obtenue, beaucoup de personnes puisent parmi les nombreuses huiles essentielles qui soignent la peau. Par exemple, de l'huile essentielle d'arbre à thé, qui possède des propriétés antiseptiques, antibactériennes, anti-inflammatoires. La lavande donne le même effet, tout en apaisant la peau. Huile essentielle de clou de girofle, de cannelle, de menthe poivrée… beaucoup peuvent intégrer votre désinfectant fait-maison.

Préparer son gel hydroalcoolique, étape par étape

Une fois tous les ingrédients sous la main, il ne reste plus qu'à procéder à la simple méthode de confection d'un gel hydroalcoolique. Commencez par bien désinfecter les flacons destinés à contenir votre nettoyant pour les mains. Dans un récipient refermable (telle une grande bouteille), versez d'abord l'alcool, puis l'eau oxygénée, suivie de l'adoucissant, et enfin les éventuelles huiles essentielles.

gel alcool

Les proportions sont évidemment importantes. L'OMS conseille, pour un litre, d'inclure 833 ml d'alcool (éthanol 96 % ou isopropanol 99,8 %), 41,7 ml d'eau oxygénée (peroxyde d'hydrogène 3 %) et 14,5 ml de glycérine (glycérol 98 %). Pour les huiles essentielles, quelques dizaines de gouttes suffisent amplement.

Une fois le tout incorporé, refermez rapidement votre récipient pour éviter toute évaporation. Secouez-le pour mélanger les différents ingrédients, puis versez le contenu dans des flacons plus petits. Isolez ensuite ces derniers durant les prochaines 72 heures, temps nécessaire au peroxyde d'hydrogène pour faire effet et tuer toutes les spores bactériennes restantes.

Quelques astuces pour un désinfectant au top

Certaines personnes n'apprécient pas l'utilisation de l'alcool, car il sèche la peau des mains et possède une odeur spécifique. Il est possible de le remplacer par de l'hamamélis, une alternative efficace, et de renforcer son effet avec des huiles essentielles antiseptiques telles que l'arbre à thé ou la lavande.

Étiquetez bien vos flacons de désinfectants. D'une part, notez-y tous les ingrédients, particulièrement si vous utilisez des huiles essentielles, qui peuvent être allergisantes. D'autre part, indiquez la date de confection, car les solutions faites-maison ne se gardent pas plus de 3 mois.

Enfin, n'oubliez pas une chose importante : le désinfectant sous forme de gel hydroalcoolique ne remplace pas le lavage des mains. Il s'agit d'une solution temporaire, lorsque vous n'avez pas de salle d'eau à proximité.

Par

Publié le

A lire ailleurs