5 accessoires pour bricoler en toute sécurité

Bricoler, c'est chouette ; bricoler en sécurité, c'est top. Une chose plus facile à dire qu'à faire toutefois, vu le gigantesque choix en accessoires de sécurité disponible sur le marché. Quoi acheter et dans quel format, découvrez ici les 5 accessoires les plus incontournables pour manier marteau et perceuse en toute sérénité.

5 accessoires pour bricoler en toute sécurité

Que l'on soit bricoleur du dimanche ou amateur éclairé, la question de la sécurité est un sujet non négociable. Évidemment, on ne s'équipera pas pareil selon qu'on doive percer un trou ou tronçonner un arbre.

Pour bricoler sans danger toutefois, un minimum sera déjà de mise : c'est le fameux triptyque chaussures/gants/lunettes.

Les chaussures de sécurité

Chose évidente, le rôle des chaussures de sécurité est de protéger les pieds : chute d'objets lourds, sol huileux ou clou apparent sur une planche, elles vous préserveront de nombreux accidents. Ce sont généralement de solides chaussures renforcées soit avec une coque en composite ou en plastique, soit avec une coque en acier, plus solide. Elles ont également une semelle antidérapante pour limiter les risques de glissade.

À noter qu'esthétiquement, les chaussures de protection ont bien évolué et il est très facile aujourd'hui, par exemple, de trouver des chaussures de sécurité pour femme ressemblant tellement à des sneakers que les fashionistas se l'arracheraient. Et pas de jaloux, c'est idem chez les hommes.

Les gants de protection

Les gants de protection existent en de nombreuses références et utilités. Si un gant peut répondre à plusieurs normes et représenter ainsi une protection efficace face à chaque type de danger couvert par lesdites normes, il faut toutefois faire attention à ne pas utiliser le mauvais gant pour le mauvais travail. Le risque serait en effet de se sentir protégé alors qu'il n'en est rien.

Pour du bricolage de base chez soi, les gants de protection contre les risques mécaniques (normes EN 388) sont amplement suffisants. Il faudra toutefois penser à prendre des gants disposant d'un niveau de résistance satisfaisant face aux 4 principaux risques, à savoir l'abrasion, la coupure, la déchirure et la perforation (l'échelle va de 1 à 4). Sachez aussi qu'il existe une norme à part pour les gants offrant une protection contre les tronçonneuses (EN 381-9).

Les lunettes de protection

Les lunettes de sécurité sont faites pour se protéger les yeux des projections. Attention, des lunettes protégeant des éclaboussures ne protègent pas forcément bien contre les projections d'éléments et vice versa. Selon votre activité, veillez ainsi à choisir le bon modèle correspondant.

Généralement, les lunettes à branches avec protections latérales suffisent pour se protéger les yeux lors de menus travaux comme le perçage ou le ponçage. Si vous faites plutôt du décapage, du meulage ou du fraisage, préférez opter pour des lunettes masques (façon lunettes de ski) ou carrément un écran facial, le must.

bricolage

Les protections auditives

Quand on a la chance de posséder un outillage électrique ou électroportatif, on n'a qu'une envie, c'est d'en tirer le maximum. Petit problème, ces outils sont généralement bruyants, aussi, il est plus que conseillé de porter une protection auditive en les utilisant afin d'éviter tous risques de lésions (perte auditive, acouphène, etc.).

Il en existe plusieurs sortes, depuis les bouchons à former - sorte de boules Quies - jusqu'aux serre-têtes (les fameux casques à gros coussinets), en passant par les bouchons préformés ou à arceaux. Autant dire qu'on peut vite s'y perdre. L'astuce est tout simplement de prendre une protection couvrant les besoins du bricoleur lambda soit entre 100 et 105 dB. Meule, ponceuse et même souffleuse ne vous casseront ainsi plus les oreilles.

Les masques respiratoires

L'autre problème lorsqu'on bricole, surtout si l'on aime bien travailler le bois, c'est la poussière et autres particules pas forcément identifiées qui s'envolent et atterrissent dans nos poumons. Le risque de maladies respiratoires, voire de cancers sur le long terme est ici réel. Le port d'un masque est donc bien évidemment très conseillé.

Pour du bricolage, un masque anti-poussière de classe P2 ou même P1 est amplement suffisant. Il existe en version réutilisable et en version jetable, libre à vous de choisir ce qui vous convient le mieux.

Par

Publié le

A lire ailleurs