La saison du barbecue

On le sort surtout aux beaux jours, on le montre fièrement à ses amis. Il donne du style à nos repas et laisse une délicieuse odeur dans les jardins. Symbole d'un véritable art de vivre, le barbecue s'invite même sur les balcons. Historique, utilisation et astuces d'un mode de cuisson très populaire.

La saison du barbecuePhoto: iStockPhoto

Longtemps utilisé pour rôtir la viande à l'extérieur, le barbecue s'allume aujourd'hui pour de multiples occasions. Que ce soit pour fêter l'arrivée des beaux jours entre amis, pour déjeuner en famille le week-end ou cuisiner pendant les vacances, le barbecue est incontournable pour un repas en plein air réussi.

Un peu d'histoire

En remontant à ses origines, on se rend compte que les civilisations primitives connaissaient déjà l'existence du barbecue et adoptait cette technique de cuisson. Selon quelques études historiques, le barbecue aurait été découvert en Amérique Centrale par les Conquistadors. En plus de la découverte de nouvelles cultures, ils ont aussi appris plusieurs autres secrets de la tribu des Taino. Reconnue comme plus sociable que les autres indiens, cette tribu a partagé son mode de vie avec les Espagnols, qui ont découvert une manière de cuire la viande et de la conserver quelles que soient les caprices du temps.

Le nom barbecue serait ainsi tiré du terme arawak "Barbacoa", qui se définit par la cuisson de la viande sur une grille. Dès 1697, le mot "barbecue" est utilisé aux États-Unis. Selon une autre conception populaire, le barbecue viendrait du terme « de la barbe au cul ». Cette expression fait référence à la manière dont les chasseurs embrochent le gibier avant la cuisson, de la tête à la queue.

Gaz, électricité ou charbon de bois

Si à l'origine, le barbecue profite d'une cuisson au feu de bois, le progrès technologique a fait évoluer son fonctionnement. Aujourd'hui, plus besoin de rassembler du petit bois pour démarrer le feu : du charbon avec un allume-barbecue rend votre appareil opérationnel en quelques minutes, sans effort.

Si vous préférez une cuisson plus saine et une utilisation encore plus simple, le barbecue à gaz est fait pour vous. Il nécessite juste quelques précautions pour éviter tout accident. Avant de l'utiliser, nettoyez chaque pièce de l'appareil de l'intérieur comme de l'extérieur. Détectez les éventuelles fuites en aspergeant les raccords avec de l'eau savonneuse. Si en ouvrant le gaz, vous voyez des bulles se former, il est urgent de changer certaines pièces. Pour la disposition du barbecue, laissez un espace d'environ un mètre entre l'appareil et le mur. Rangez-le loin de la maison pour prévenir tout risque en cas de fuite de gaz, en évitant les endroits humides et frais.

Enfin, pour les petits espaces, le barbecue électrique est une alternative intéressante. Il se pose sur un balcon et fonctionne très simplement. Il ne donne évidemment pas la même saveurs aux aliments ainsi préparés.

Recettes phares et variantes

Le barbecue reste le mode de cuisson privilégié pour toutes sortes de grillades : brochettes, côtes de porc, saucisses, côte de bœuf, steaks hachés, andouillettes... mais aussi des poissons entiers comme le maquereau. La cuisson en papillote est très appréciée, tout comme la grillade de fruits. On fait aussi griller des poivrons, des champignons, des tomates... Il est même possible de préparer des moules, recouvertes d'aiguilles de pin, à l'image de l'éclade, plat typique de Charente-Maritime.

Avec les nouvelles idées gastronomiques, le barbecue sert également à faire griller du riz, du fromage, du chocolat... Une découverte récente en Amérique du Nord faite par l'auteur d'un guide de cuisine est de fumer le riz d'Arborio. Ce type de riz est plus poreux que le long grain. Le résultat est un risotto aux saveurs succulentes et mystérieuses.

Publié le 29/06/2012, par Guillaume

"Créateur du site et auteur de nombreux articles, je supervise aussi l'équipe de rédacteurs, pour vous faire partager nos trouvailles, nos idées, nos envies."