C'est prouvé, la micro-sieste boosterait la créativité

C'est prouvé, la micro-sieste boosterait la créativité

Salvador Dalí, Thomas Edison, nombreux sont les artistes et scientifiques à avoir vanté les mérites de la sieste pour booster la créativité. Une courte sieste, que l'on interrompt juste avant de s'endormir profondément, permettrait selon eux de résoudre des problèmes, de formuler de nouvelles idées et de libérer l'imaginaire.

Intrigués par cette astuce, des scientifiques de la Pitié-Salpêtrière, à Paris, ont décidé d'étudier cette mystérieuse pause bienfaisante. La sieste peut-elle réellement booster notre créativité ? La réponse est oui, sans aucun doute ! Ses bienfaits seraient bien réels et même, observables.

Pour en arriver à cette conclusion, les chercheurs du service des pathologies du sommeil de l'hôpital parisien ont fait appel à 103 volontaires. Équipés de capteurs mesurant l'activité cérébrale, les sujets de l'étude se sont vus soumettre des problèmes arithmétiques. Particularité de ces exercices, une simple règle commune à tous les problèmes permettait de les résoudre facilement. Difficulté : la trouver et l'appliquer.

Les chercheurs ont d'abord proposé aux volontaires de s'adonner à une petite sieste. Certains se sont endormis profondément, d'autres n'ont pas réussi à trouver le sommeil, d'autres encore ont simplement somnolé et ont été réveillés juste avant de tomber dans un sommeil profond, ce qui se rapproche le plus de la sieste créative.

Après cette courte interruption, les résultats ont vite été concluants. Face aux problèmes arithmétiques, 83 % des personnes ayant somnolé sont parvenues à trouver la règle cachée. À l'inverse, 69 % des volontaires n'ayant pas dormi n'ont pu la débusquer. Autre fait surprenant, les personnes ayant dormi profondément n'ont pas profité d'un regain de créativité. Cette phase de sommeil léger serait donc bel et bien propice à la créativité et à l'inspiration.

Pour s'y essayer, les scientifiques proposent de se munir d'un objet peu lourd, mais suffisamment imposant et faisant du bruit en tombant. Une bouteille d'eau, par exemple, peut très bien faire l'affaire. Installez-vous confortablement dans un fauteuil, l'objet à la main. Lorsque vous arriverez aux portes d'un sommeil profond, l'objet vous glissera des mains et vous réveillera juste à temps. Vous profiterez ainsi pleinement des bienfaits de cette pause. Il ne vous reste plus qu'à préparer un carnet pour y noter vos nouvelles idées !

Par

Publié le

A lire ailleurs