Comment installer une alarme quand on a des animaux à la maison ?

Sécuriser son domicile avec une alarme est une bonne idée, mais quand on possède des animaux domestiques, se pose alors la question de leur compatibilité. Nos compagnons peuvent en effet être la source de fausses alarmes vite fatigantes si on n'a pas pris la peine de bien penser l'installation. Heureusement, c'est là une chose assez facile à entreprendre.

Comment installer une alarme quand on a des animaux à la maison ?

Selon sa complexité, un système d'alarme comprend plusieurs éléments dont des détecteurs. Ce sont eux qui décèlent la présence d'intrus dans votre maison et qui remontent l'information à la centrale d'alarme pour qu'elle sonne l'alerte.

L'ennui, c'est que ces détecteurs peuvent confondre un animal domestique avec un intrus et donc lancer de fausses alertes. Un inconvénient majeur pour qui souhaite un système fiable, mais tout à fait évitable en installant correctement le système.

Alarme compatible avec les animaux : laissez faire le prestataire

Laisser un prestataire s'occuper de l'installation de son alarme présente l'avantage de ne pas avoir à penser aux contraintes et aux spécificités techniques inhérentes à ce genre de système. Un professionnel sait comment installer une alarme dans sa maison, y compris lorsqu'on possède un chien, un chat ou un oiseau. D'une manière générale, il suffit de préciser à votre prestataire que vous avez un animal de compagnie pour qu'il sache quoi faire.

Tous les vendeurs sérieux possèdent d'ailleurs dans leurs gammes des détecteurs volumétriques compatibles avec les animaux domestiques. Prenons le cas de Verisure par exemple, un professionnel des alarmes et des systèmes de sécurité qui commercialise des capteurs capables de prendre en compte le poids et la taille d'un corps lorsqu'il est en mouvement. Il suffit alors de prendre les bons détecteurs en fonction du poids de l'animal pour qu'il ne déclenche aucune alarme lorsqu'il se promène dans l'appartement. Autrement dit, les détecteurs de mouvement de Verisure font aisément le distinguo entre votre chien et un intrus, et ne déclenchera l'alarme que dans le deuxième cas.

Choisir et installer soi-même son alarme

Pour éviter que votre ou vos animaux de compagnie ne viennent provoquer de faux positifs, optez pour des détecteurs dit "immunisés aux animaux". On les désigne également par les termes "immunité animale", "tolérants aux animaux" ou encore par la dénomination anglaise "pet immune".

Deux technologies coexistent : la détection infrarouge de volume, également connu sous le nom de "technologie à rayonnement infrarouge" ou passive intra red (PIR)", et la détection par micro-ondes. La première est capable d'évaluer le volume et le poids d'un corps en mouvement. En prenant un capteur compatible avec les animaux de moins de 8 kg, il devient ainsi possible d'éliminer les fausses alertes provoquées par votre Yorkshire. En prenant un capteur tolérant les compagnons pesant moins de 30 kg, votre Colley ne devrait plus poser de problème.

chien fenetre

Attention toutefois si vous possédez plusieurs chiens ou chats : il faudra prendre un détecteur supportant la somme de leurs poids, chose qui, naturellement, fera perdre tout intérêt au dispositif si cette somme dépasse un certain nombre (par exemple, 60 kg peut déjà être le poids d'un homme adulte). Dans ce cas, il faudra alors vous tourner vers la détection par micro-ondes.

Un détecteur micro-ondes est un capteur lisant la chaleur émise par les êtres vivants. Il est ainsi capable de faire la différence entre celle émanant d'un animal et celle émise par un être humain. Dans le premier cas, évidemment, aucune alarme ne sonnera. Dans le deuxième, l'alerte sera donnée par votre système d'alarme. Pour faire bonne mesure, il existe sur le marché des détecteurs embarquant les deux technologies pour limiter au maximum les fausses alertes.

Enfin, maintenant que vous avez fait le bon choix de détecteurs, il ne reste plus qu'à respecter une dernière règle : les installer en hauteur afin qu'ils soient inaccessibles, notamment aux chats trop curieux. Idéalement, choisissez un pan de mur éloigné de toutes sources de chaleur et qui soit bien dégagé.

Par

Mis à jour le

A lire ailleurs