Adopter un animal à la SPA sans se tromper

Adopter un animal dans un refuge, c'est réaliser un rêve tout en faisant une bonne action. Mais pour que ce rêve ne vire pas au cauchemar pour vous comme pour l'animal, il convient de bien se préparer à accueillir ce nouveau compagnon. Conditions d'adoption, choix de l'animal, gestes à adopter, faisons le point pour une adoption réussie.

Adopter un animal à la SPA sans se tromper

Ils sont des milliers dans les refuges de la Société Protectrice des Animaux à attendre de démarrer une nouvelle vie. Chiens, chats mais aussi nouveaux animaux de compagnie (NAC) guettent l'arrivée de leur nouveau maître, de leur nouvelle famille.

Et si les coups de cœur sont permis, l'adoption d'un nouveau compagnon doit être mûrement réfléchie pour éviter les déceptions d'un côté comme de l'autre.

Se préparer à des conditions strictes

Si trop souvent dans une animalerie on se contente de vendre des animaux à qui a les moyens de les acheter, à la SPA le processus est tout autre. Habituée à voir des animaux abandonnés voire maltraités, la Société Protectrice des Animaux a mis en place une procédure d'adoption stricte.

En effet, il sera demandé aux futurs maîtres de bien vouloir remplir une fiche de renseignements mais aussi de fournir une pièce d'identité et un justificatif de domicile datant de moins de 3 mois, avant d'espérer devenir légalement propriétaires de l'animal désiré.

Pour accueillir un chien, la SPA se réserve même le droit de demander le dernier justificatif des revenus, assurant que la nouvelle famille aura les moyens de payer la nourriture, les accessoires mais aussi les soins médicaux de l'animal s'il venait à tomber malade.

Mais ce n'est pas tout. Une participation financière correspondant à la stérilisation, à la vaccination ou encore au tatouage de l'animal sera demandée. Si pour les NAC, la participation est libre, comptez en moyenne 250 euros pour un chien, 300 euros pour un chiot de moins de 6 mois, 150 euros pour un chat, 300 euros pour un poney, 400 euros pour un âne et 450 euros pour un cheval.

La SPA demandera également à ce que tous les membres du foyer soient présents pour rencontrer l'animal, de même que le chien de la famille si elle en possède déjà un. Après l'adoption, un délégué-enquêteur pourra vous rendre visite sur rendez-vous afin de s'assurer que votre compagnon s'adapte bien à son nouvel environnement.

Bien choisir l'heureux élu

Prêt à vous plier aux exigences de la SPA ? Il ne vous reste plus qu'à choisir votre animal de compagnie. Vous pouvez d'ores et déjà découvrir sur le site internet de la Société Protectrice des Animaux les compagnons qui vous attendent dans votre région.

S'il n'est pas interdit d'avoir des coups de cœur, ne vous emballez pas trop vite. Les animaux ont parfois un passé douloureux, ne leur faites pas subir une nouvelle déconvenue. Moyens financiers, temps disponible, envie, environnement adapté, tous les feux doivent être au vert. Ne partez pas non plus avec des idées pré-conçues sur la race de l'animal, sa couleur, sa taille... Laissez-vous séduire par les animaux présents, découvrez d'autres types de chien ou de chat, donnez-leur une chance à tous.

Pensez également que certains animaux ont été maltraités et demanderont peut-être plus de travail et de patience pour obtenir leur confiance que les autres. Êtes-vous prêt à cela ? Dans tous les cas, n'hésitez pas à demander conseil pour savoir comment s'occuper de tel animal ou de telle race et à rencontrer en poils et en os les habitants du foyer. Voilà qui pourrait vous aider à faire le choix le plus adapté à vos envies, besoins, moyens mais aussi à voir si le courant passe bien.

Enfin, sachez que la SPA propose à l'adoption des animaux dits SOS qui ont déjà un âge avancé. Pourquoi ne pas offrir une fin de vie heureuse à un animal qui le mérite ? Vous êtes peut-être la personne avec les qualités idéales pour endosser ce rôle. Y avez-vous pensé ?

Aider son compagnon dans sa nouvelle vie

Une fois à la maison, votre animal risque de se sentir un peu perdu. Première chose à faire, mettre en application les conseils reçus à la SPA. Faites découvrir son nouvel environnement à votre compagnon sans le brusquer ni le pousser. Laissez-lui de l'espace, laissez-lui le temps de venir à vous sans pression. Attention aux enfants qui devront résister à l'envie de câliner cette boule de poils dès son arrivée.

Offrez à manger, à boire, des toilettes, des sorties et un espace où dormir et se réfugier à votre nouvel ami. Faites connaissance jour après jour. La frustration est parfois au rendez-vous et c'est normal. Un animal n'est pas un robot, il a des sentiments lui aussi. Mais il vous le rendra merveilleusement bien lorsqu'il vous aura à son tour adopté.

Par

Mis à jour le

A lire ailleurs