Comment bien protéger son installation électrique

La foudre et des appareils défectueux peuvent mettre en danger aussi bien la famille que les installations électriques d'une maison. Pour éviter les accidents, il est alors préférable de s'équiper d'un parafoudre, de réaliser une mise à la terre ainsi que des liaisons équipotentielles pour les accessoires métalliques.

Comment bien protéger son installation électrique

Lorsqu'on s'intéresse à l'électricité de son logement, c'est souvent pour s'assurer d'une puissance suffisante ou encore pour dénicher un fournisseur d'électricité moins cher. Pourtant, la sécurité de son installation devrait être une priorité.

Nul besoin alors d'être un bricoleur confirmé pour protéger son installation électrique des potentiels dommages causés par la foudre ou un appareil électrique défectueux. Car réaliser une mise à la terre, une liaison équipotentielle ou encore installer un parafoudre reste à la portée de tous et peut éviter bien des drames.

L'installation d'un parafoudre de secteur

Les orages peuvent être particulièrement violents en été. Pour éviter que la foudre ne cause des dommages aux appareils électriques ou ne déclenche un incendie, il peut être alors intéressant d'installer un parafoudre de secteur sur son tableau électrique.

Cette installation reste relativement simple à réaliser. On commence comme toujours par couper le courant en plaçant tous les disjoncteurs sur OFF. On s'assure ensuite de l'absence effective de courant à l'aide d'un testeur de tension. Le travail peut commencer !

Le parafoudre doit être installé avant le disjoncteur et les interrupteurs. On décale donc le bloc correspondant pour installer le parafoudre. On raccorde les fils de neutre et de phase sur le parafoudre. On installe ensuite des peignes de raccordement neutre et de phase pour relier l'interrupteur différentiel au parafoudre. On se sert ensuite d'un fil de terre de 50 cm maximum que l'on insère dans le bornier de terre. Une fois ce travail réalisé, le courant peut être remis. Il faut simplement s'assurer que le parafoudre s'allume.

Réaliser facilement une mise à la terre

Outre la foudre, les dysfonctionnements de certains appareils électriques peuvent mettre en danger la famille. Pour diriger de potentiels "courants de fuite" vers la terre et ainsi sécuriser son installation, on va alors réaliser une mise à la terre.

Ici, comme précédemment, on commence par couper le courant. L'installation se déroule en quelques étapes simples. Le travail démarre à l'extérieur de la maison où l'on installe dans le sol un regard de visite préalablement percé (à environ 50 cm du mur). On enfonce ensuite un piquet de terre au centre du regard jusqu'à ce qu'il ne dépasse plus que de 15 cm du sol.

On installe alors sur le mur de la maison une barrette de coupure que l'on va relier au piquet de terre grâce à un fil de cuivre protégé par une gaine. On perce ensuite un trou dans le mur pour faire courir un fil jaune et vert, de la barrette de coupure jusqu'au tableau électrique. On va enfin pouvoir insérer ce fil de terre dans le bornier du tableau électrique. C'est fait, votre mise à la terre est réalisée !

Effectuer des liaisons équipotentielles

On le sait, le métal conduit l'électricité. Donc si un fil électrique sous tension venait à toucher un tuyau en métal que vous étiez vous-même en train de toucher, vous risqueriez d'être électrocuté. Il est alors important de relier les éléments métalliques à la terre.

On commence par raccorder les tuyaux en métal (eau, gaz, chauffage...) au tableau électrique grâce à un fil de terre que l'on fera courir du bornier du tableau électrique vers un collier de mise à la terre préalablement installé sur le tuyau.

Les huisseries métalliques comme celles des portes et des fenêtres peuvent elles aussi être reliées à la terre sur le même principe. Mais c'est surtout dans la salle de bains - où le risque d'accident est majoré par l'humidité - qu'il faut être vigilant. Ainsi la quasi totalité des éléments métalliques doivent être connectés à la terre (les tuyaux d'eau, d'évacuation, de chauffage, les huisseries et le receveur de douche s'ils sont en métal...).

Comme vu précédemment, on va ainsi ramener le fil de terre depuis le tableau électrique. Le raccordement peut alors se faire avec plusieurs fils, en utilisant une boîte de dérivation ou en connectant chaque élément les uns à la suite des autres avec le même fil.

Par

Publié le

A lire ailleurs