Que faire de son vieux frigo ?

Même s'ils sont réputés increvables, les réfrigérateurs rendent parfois l'âme dans un coin de la cuisine. Il faut alors s'en débarrasser et ce n'est pas toujours une chose facile. Voici quelques pistes pour dire adieu à son vieux frigo.

Que faire de son vieux frigo ?Photo: Keith Survell

Silencieux et immobile, le réfrigérateur sait se faire oublier. Pourtant, c'est quand il lâche qu'on se rend compte à quel point il est utile, voire indispensable. A une époque où l'hygiène alimentaire est primordiale, conserver autrement ses aliments n'est pas envisageable. Le remplacement d'un vieux frigo doit donc être immédiat. Reste le problème de l'ancien appareil...

Une machine à polluer

Il faut savoir que le réfrigérateur fonctionne grâce à des gaz frigorigènes, qui sont dangereux pour l'environnement, que ce soit le Fréon ou les Hydrofluorocarbones. Il est donc conseillé de ne pas brutaliser l'appareil afin de ne pas laisser les gaz s'échapper. Maniez-le avec précaution et ne tentez pas de le démonter vous-même.

Les circuits de récupération

Pour vous débarrasser d'un vieux frigo, deux solutions s'offrent à vous. Soit vous l'emportez vous-même à la déchetterie de votre ville, soit vous profitez de l'enlèvement des encombrants pour le laisser dans la rue. Renseignez-vous auprès de votre mairie pour connaître les dates de passage.

Si vous avez décidé dans le même temps d'acheter un appareil neuf, profitez de la reprise proposée par le vendeur. Depuis 2006, les marchands sont obligés de vous reprendre gratuitement l'ancien frigo, y compris lors d'une vente sur internet. L'avantage est évident : vous n'avez rien à faire, les livreurs repartiront avec votre vieux réfrigérateur.

Sachez que les frigos récupérés sont tous dépollués et recyclés à 80%. Même les Hydrofluorocarbones sont réduits en poudre, laquelle est utilisée ensuite dans la fabrication de béton d'isolation.

Les autres solutions : donner ou réparer

Si l'option destruction ne vous convient pas, vous avez toujours la possibilité de donner votre appareil. Une petite annonce sur internet peut intéresser les bricoleurs. Mais le mieux est de proposer votre GEM froid (gros électroménager) à une association comme Emmaüs, à condition qu'il soit réparable. Les réfrigérateurs sont en effet parmi les appareils les plus réclamés par les bénéficiaires de ce type d'organisme. Assurez-vous simplement qu'il soit complet et en bon état général. Renseignez-vous auprès de l'antenne près de chez vous pour vous assurer qu'ils réparent bien ce genre de matériel et qu'ils peuvent venir le prendre chez vous.

Enfin, ultime solution écolo par dessus tout : la réparation. Les frigos ont la réputation d'être "increvables" et les déchetteries regorgent d'appareils qui pourraient être réparés, parfois simplement en changeant un joint. Comme l'intervention d'un spécialiste est souvent prohibitive en terme de prix, tournez-vous vers les ateliers pour bricoleurs. Ces ateliers fleurissent de plus en plus, notamment dans les grandes villes. Il faudra certes transporter le frigo, mais le changement d'une pièce, parfois peu coûteuse, vous permettra peut-être de donner à votre appareil une seconde vie.

Par

Mis à jour le

A lire ailleurs