Etudiants en colocation : comment bien assurer le logement ?

Etudiants en colocation : comment bien assurer le logement ?

La colocation est très prisée par les étudiants. Les frais de logement peuvent être partagés entre plusieurs personnes, cela permet de faire des économies. Mais trouver une assurance habitation en colocation, quand on est jeune et sans trop de revenus, peut vite devenir un casse-tête. Voici comment procéder.

La colocation se démocratise, car elle présente de nombreux avantages. Le partage du loyer n'est pas le seul. Ce mode de vie permet de faire des rencontres, d'apprendre auprès des autres grâce à la vie en collectivité et de rompre l'isolement. Reste le problème de l'assurance. Qui doit assurer le logement ? Que doit comprendre cette assurance ? Quelles options sont intéressantes ? Voilà les questions qui peuvent se présenter à vous.

Qui doit assurer le logement ?

Il est toujours nécessaire de souscrire une assurance habitation quand on est étudiant. En cas de colocation, cette dernière peut être souscrite par le propriétaire. Ainsi, elle sera divisée par le nombre de personnes. Cela se rajoutera alors au loyer mensuel et chacun bénéficiera des mêmes garanties (couverture de la responsabilité civile et des biens).

Au moins un des colocataires doit être assuré contre les dommages qu'il pourrait causer au logement loué. C'est la garantie « risques locatifs ». Le locataire est responsable, vis-à-vis de son propriétaire. Toutefois, en cas de sinistre, chaque personne devra participer à la réparation en proportion de sa part du loyer. Évidemment, chacun doit être couvert et donc, assuré.

Un contrat peut être souscrit pour tous les colocataires, ou bien chacun d'entre eux peut en souscrire un. Si un changement de colocataires intervient, il faut bien sûr prévenir le propriétaire et faire un avenant au contrat de location.

Que doit comprendre cette assurance ?

Les contrats et les garanties s'adaptent en fonction de la situation de l'étudiant et du type de logement loué. Suivant la nature de l'habitation choisie, l'obligation d'assurance n'est pas tout à fait la même : non meublée, meublée ou colocation... De nombreux assureurs proposent des contrats multirisques habitation étudiants, pour couvrir mieux leur vie, grâce à des tarifs raisonnables.

Mais, comme toute assurance habitation, cette dernière doit couvrir au minimum les dommages en cas d'incendie, de dégâts des eaux ou d'explosion. Elle doit également comprendre la garantie responsabilité civile. Il est bon de savoir que pour chaque contrat d'assurance, on peut souscrire seulement les options nécessaires à nos besoins propres.

four

Quelles options sont intéressantes ?

Il peut être proposé certains services optionnels très intéressants, comme l'assurance des appareils nomades (téléphones portables, tablettes, ordinateurs). Pour les étudiants, cette option est à privilégier. Suite à un vol ou à un accident, les dommages causés sur l'équipement pour les loisirs et le sport, peuvent être pris en charge.

Certaines assurances proposent des contrats d'assistance au quotidien, pour couvrir les frais de déplacement des artisans pour les réparations d'urgence et la première heure de main d'œuvre. L'aide à la recherche de fuite en cas de dégât des eaux peut être prise en charge. Quelques contrats proposent également le remboursement à neuf des biens électroménagers et multimédias. Pour plus de rapidité et donc d'efficacité, chez certains assureurs, les déclarations de sinistre peuvent être réalisées 100 % en ligne, 24 h/24 et 7j/7.

Pour que cette période de vie d'étudiant en colocation se déroule pour le mieux, il est nécessaire de mettre toutes les chances de son côté. Avoir une assurance logement de qualité à un prix abordable est tout à fait possible. Pour cela, il est nécessaire de bien se renseigner auprès de professionnels spécialisés et compétents, qui proposent des garanties adaptées à chacun. D'ailleurs, certains vous offrent même la possibilité de faire un devis gratuit en ligne. Ainsi, vous aurez l'esprit tranquille et pourrez étudier en toute sérénité.

Par

Publié le

A lire ailleurs