Contre la sécheresse du radiateur, pensez au saturateur

En évaporant l'eau qu'il contient, le saturateur joue un rôle similaire à son cousin mieux connu, l'humidificateur. Moins coûteux que ce dernier, il a également été utilisé avant lui dans les chaumières. Il se renouvelle de nos jours pour essayer de faire oublier son côté dépassé.

Contre la sécheresse du radiateur, pensez au saturateur

Le saturateur est un accessoire encore trop peu répandu, servant à éviter la sensation de "sécheresse" dans une pièce. Il joue le même rôle que les humidificateurs plus communs, en humidifiant une pièce grâce à la chaleur émise par le radiateur.

Le saturateur classique se présente sous la forme d'un petit réservoir d'eau, que l'on peut attacher directement sur son radiateur à l'aide d'un crochet. Reste à savoir comment bien l'utiliser.

L'utilité d'un saturateur

Le saturateur est tout indiqué si vous avez des problèmes respiratoires. Il peut être également judicieux dans la chambre de jeunes enfants ou de personnes âgées, surtout en hiver si elles dorment avec le chauffage allumé. Plus généralement, le saturateur va améliorer la qualité de l'air au bénéfice de n'importe quelle personne dès lors que le chauffage est allumé. Vu que son fonctionnement dépend de l'utilisation de l'appareil de chauffage, il n'humidifiera la pièce que lorsque celui-ci est enclenché. Autrement formulé : une fois installé, vous n'avez plus à vous en préoccuper. Attention toutefois à vérifier de temps à autre qu'il soit bien rempli d'eau.

Si vous avez des problèmes de peau ou de picotements dans les yeux, particulièrement au réveil, nous vous conseillons de tenter l'expérience du saturateur. Pour un moindre investissement, il pourrait grandement vous faciliter la vie. Si vous êtes friand d'huiles essentielles, vous pourrez également en verser quelques gouttes dans votre saturateur afin de profiter des bienfaits de celles-ci. Certaines d'entre elles pourront également lutter contre les bactéries qui peuvent se développer dans ce type de récipient en contact permanent avec le duo eau/source de chaleur.

Un objet déco accroché au radiateur

A première vue, difficile de trouver des atouts esthétiques au saturateur. Si vous en avez déjà croisé par le passé dans la chambre de vos grands-mères, il y a de fortes chances que l'objet ne vous ait pas laissé un souvenir impérissable. Les saturateurs classiques sont d'un blanc parfois un peu passé, et leurs crochets en métal nu sont tout sauf glamour. Deux solutions pour contrer cet effet : jouer sur le style vintage, ou au contraire sur l'originalité.

Si votre maison le permet et si c'est de votre goût, le saturateur s'intègre parfaitement dans une pièce ambiance rétro. Il peut être l'accessoire qui donnera une touche d'authenticité à votre décoration, en alliant le côté utilitaire à l'inspiration de votre salon. Vous trouverez alors facilement des modèles classiques dans tout magasin de bricolage, mais vous pourrez peut-être également en chiner un modèle vintage dans la brocante de votre quartier.

Si vous préférez miser sur l'originalité, vous pouvez trouver certains saturateurs dont la forme ou l'habillage se veulent modernes : ondulés, en goutte, impressions d'effets d'optiques, ou carrément déguisé en plante ou animal (pour un rendu qu'il faut savoir apprécier…). Même les matières se déclinent, du plastique à la céramique.

Le coût d'un nouveau saturateur

Le prix d'un saturateur est très abordable : autour d'une dizaine d'euros. Ce tarif relativement faible peut augmenter suivant les modèles, mais l'objet ne justifiera autrement pas un investissement outrancier. Il s'agit au final d'un simple récipient, comme un verre d'eau, muni d'un crochet. Les plus dégourdis sauront sans doute se confectionner le leur ! Avec des matériaux de récupération, il pourra même se faire l'étendard de vos préoccupations écolos.

Quand on voit les prix des humidificateurs électriques, le saturateur est une alternative qu'il ne faut pas négliger. Si votre confort de vie s'améliore grâce à lui, il sera toujours temps plus tard de passer à la vitesse supérieure, ou simplement d'acheter des buvards à placer à l'intérieur de votre saturateur. Ces derniers permettent une dispersion de l'humidité encore plus efficace en augmentant la surface de contact entre l'eau et l'air. A ne pas confondre bien sûr avec ceux que vous utilisiez en classe !

Par

Publié le

A lire ailleurs