Votre pommeau de douche regorge de bactéries

Votre pommeau de douche regorge de bactéries

Baignoire, sol, lavabo, vous nettoyez régulièrement votre salle de bains de fond en comble. Mais avez-vous vraiment pensé à tout ? Le pommeau de douche est un accessoire que l'on pense rarement à laver. Il serait pourtant un véritable nid à bactéries !

C'est ce que nous révèle une étude de l'Université du Colorado, publiée en octobre 2018 dans la revue mBio. Les chercheurs américains ont ainsi analysé pas moins de 656 échantillons, dont 50 provenant de pommeaux de douche européens. Ce qu'il y ont découvert est pour le moins terrifiant.

Leurs analyses ont montré que ces accessoires regorgeaient de bactéries. Par chance, certaines sont totalement inoffensives. Mais quelques échantillons contenaient malgré tout des mycobactéries non tuberculeuses (MNT). Problème, ces bactéries sont considérées comme dangereuses. Elles seraient en effet à l'origine d'infections pulmonaires. Dans le bain ou la douche, elles voyagent jusqu'aux poumons grâce à la vapeur d'eau. Elles peuvent alors contaminer ceux qui la respirent.

Ces bactéries ont plus volontiers été observées aux États-Unis. Car la composition des foyers bactériens varient en fonction de la région, de la source ainsi que de la composition chimique de l'eau.

Les MNT, résistantes au chlore largement utilisé dans certaines régions des États-Unis, sont donc logiquement plus fréquentes sur ces territoires. Les auteurs de l'étude ont par ailleurs démontré que les États où les pommes de douche examinées contenaient des MNT étaient aussi ceux où les infections dues à ces bactéries étaient les plus courantes. Voilà qui devrait amener les USA à se pencher sur la question du choix du traitement de l'eau potable.

En attendant, il est bien entendu conseillé de prendre les devants, peu importe son lieu d'habitation. Inutile de changer régulièrement sa tête de douche pour autant, un simple nettoyage pourrait permettre de prévenir le développement d'agents pathogènes. Une bonne habitude à adopter sans attendre.

>> A LIRE AUSSI : Quel est l'objet le plus sale de votre logement ?

Par

Publié le