Une maison à cheval sur deux pays, ça vous tente ?

Publié le , par Anaïs Sybellas
Une maison à cheval sur deux pays, ça vous tente ?
Photo: zillow.com

Si vivre près d’une frontière peut avoir de nombreux avantages économiques et professionnels, avoir une maison construite sur la ligne qui sépare deux pays est source de nombreuses complications !
 
Les propriétaires de Old Stone Store, une maison de deux étages bâtie sur la frontière américano-canadienne, peuvent témoigner des désagréments d’une telle localisation. Mise en vente depuis le début de l’année 2017 pour un prix de 109.000 dollars, avec une estimation d’environ 600.000 dollars de travaux à effectuer, cette demeure n’a toujours pas trouvé preneur.

Pourtant, malgré l’ampleur des travaux de rénovation, cette bâtisse, qui date de 1782, offre une façade pleine de charme, et avec ses cinq logements, ses neuf chambres, ses trois salles de bains et ses deux garages, elle aurait déjà dû recevoir des offres d’achat.
 
Mais son emplacement, pile sur la frontière entre le Vermont et le Québec, pose quelques problèmes aux visiteurs. Sur les cinq logements que comprend la maison, deux se trouvent au Canada et trois aux États-Unis. Mieux vaut donc toujours avoir son passeport en poche, car depuis les attentats du 11 septembre 2001, les contrôles aux frontières terrestres ont été renforcés. Résultat, des gardes armés, américains et canadiens, stationnent en permanence de chaque côté de la maison.

Les futurs acheteurs pourront toutefois apprécier cette sécurité et l’économie réalisée par rapport à un système d’alarme perfectionné ! D’autant qu’il leur faudra faire des économies en prévision des taxes foncières, qu’ils devront payer à la fois au Québec et aux USA, en proportion de l’espace occupé dans chaque pays. Vivre dans deux pays à la fois n’est pas un rêve à la portée de toutes les bourses !