Une domotique sans ondes électromagnétiques

Publié le , par Anaïs Sybellas
Une domotique sans ondes électromagnétiques
Photo: V. Kiatying-Angsulee / FreeDigitalPhotos.net

L'expansion de la domotique au cours des dernières années va de pair avec l’expansion des ondes électromagnétiques, dont les effets sont encore peu connus, et potentiellement dangereux, pouvant provoquer des cancers. Bientôt, ce ne sera peut-être plus le cas.

Domomob, une entreprise espagnole cofondée par Xavier Bellatriu et Rafel Duran, se lance sur le marché de la domotique en voulant y apporter un changement de taille : l’absence de radiations électromagnétiques. Le flux d’informations est en effet habituellement transporté via Wifi ou Bluetooth. Avec Domomob, il sera désormais transmis à travers le câblage électrique de votre maison.

Côté installation, rien de plus facile. Il vous suffira de mettre en place un code produit et un code de sécurité,  et de connecter Domomob au système électrique de votre domicile pour le faire fonctionner, sans avoir à ajouter de câble. Même si vous êtes novice en la matière, vous n’aurez aucun mal à installer rapidement les différents éléments proposés par l’entreprise et à les contrôler via votre PC, votre tablette ou votre téléphone portable, que vous soyez sous IOS, Android ou Windows Phone.

Premier avantage : vous n’aurez pas besoin de connexion internet pour faire fonctionner les éléments, que vous pourrez contrôler de n’importe où.
Second avantage : la vie privée est beaucoup plus protégée, les caméras ne pouvant être activées à distance qu’avec un code spécial choisi par l’utilisateur.
Enfin, comme beaucoup d’autres entreprises, Domomob permet de simuler votre présence dans votre domicile (ouverture / fermeture des volets, musique, lumière…) lorsque vous êtes en déplacement, et joue sur la sécurité avec caméras et détecteurs de mouvement.

Ce projet, qui pourrait bien transformer nos habitudes de vie, est donc à suivre. Il est actuellement en cours de réalisation.  

Si vous souhaitez participer au financement participatif qui a commencé il y a quelques semaines, c’est par ici.