RoomMe : la domotique reconnaît votre famille

Publié le , par Anaïs Sybellas
RoomMe : la domotique reconnaît votre famille

Avec RoomMe, la domotique évolue et vos objets connectés s’adaptent désormais aux envies de tous les membres de votre famille.

Les objets connectés, aujourd’hui, tout le monde connaît. Il suffit le plus souvent de les programmer grâce à une application sur smartphone pour ne plus s’embêter à ouvrir ou fermer les volets, ne plus oublier d’éteindre la lumière en quittant une pièce ou avoir son café prêt au réveil. Mais un nouveau système veut aller plus loin en prenant soin de chacun des membres de votre famille.

Créé par Intellithings, une société israélienne, RoomMe n’a de prime abord pas de quoi séduire. Son capteur blanc, fixé au plafond, a des airs de détecteur de fumée, et chaque pièce doit en être équipée. Mais sous son design peu gracieux, l'appareil saura plaire aux accros de la domotique. Et pour cause : avec ce système, vous, votre moitié et vos enfants seront différenciés et reconnus lorsque vous entrerez dans une pièce, et les préférences de chacun seront alors automatiquement mises en place, sans avoir besoin de les exprimer.

Chaque membre de la famille devra pour cela remplir au préalable un questionnaire sur ses préférences en terme de chauffage, de luminosité, de musique ou de programme télévisé, sur l’application de son smartphone, et garder celui-ci en permanence sur lui.

Petit bémol : si vos enfants se battent déjà pour la télécommande de la télévision ou la manette d’un jeu vidéo, ça risque de s’aggraver avec RoomMe ! En effet, les préférences des différents membres de la famille doivent être priorisées pour que l'appareil puisse savoir quoi lancer en cas d’entrée simultanée de deux personnes dans une pièce. A vous donc de décider qui est prioritaire sur qui ! Pas très démocratique, on vous l’accorde.

Il est possible de pré-commander dès à présent deux capteurs pour 198 dollars (170 euros) sur la plateforme de financement participatif Indiegogo, mais il faudra attendre juin 2018 pour les recevoir.