Roborock lance un aspirateur-robot ultra performant

Roborock lance un aspirateur-robot ultra performant

Le constructeur chinois Roborock poursuit sa conquête du marché des aspirateurs robots en présentant, un an après la commercialisation du S6, l'appareil qui assurera la relève dès juin 2020 si les délais sont respectés. Il se nomme "S6 Max V" et embarque une technologie innovante, qui lui permet de concurrencer sans mal les autres aspirateurs robots du segment haut de gamme.

Assez similaire à son prédécesseur dans son apparence - ce robot domestique est toujours de forme circulaire - le "S6 Max V" arbore une jolie couleur noire et reprend la plupart des fonctionnalités du S6, à savoir 5 modes d'aspiration (turbo, silencieux, moquette…) et l'ingénieuse fonction "Serpillière" qui l'autorise à passer un petit coup de nettoyage mouillé après avoir aspiré les saletés. Il est toujours aussi silencieux, avec un niveau sonore de 67 dB, son autonomie passe de 2h30 à 3h (en mode silencieux) et il devrait se montrer plus efficace dans l'aspiration avec une puissance accrue d'environ 25 %.

Mais Roborock ne se repose pas sur ses lauriers et ce nouvel aspirateur-balai propose des nouveautés alléchantes, comme le double système de caméra qui lui permet de mieux se repérer dans l'espace tout en détectant de nouveaux objets, jusque-là ignorés. Grâce à ses deux caméras, il dispose d'un angle de vision de 120°, d'un mode infra-rouge pour les pièces les plus sombres et il utilise une technologie baptisée Reactive AI pour tenir compte des obstacles les plus courants - comme les chaussettes ou les jouets - qu'il aura appris à reconnaître dans une base de données de milliers d'images. À ce titre, il sera capable de reconnaître les déjections animales, pour ne plus les étaler sur le sol comme peuvent le faire certains aspirateurs robots moins évolués !

En plus de mieux contourner ce qui l'entoure, le "S6 Max V" peut cartographier jusqu'à 4 étages, ce qui ravira les propriétaires de grands espaces. Via l'application qui a fait peau neuve, l'utilisateur pourra définir des zones interdites, dangereuses pour l'appareil ou simplement trop délicates pour un nettoyage robotique, et le robot sera capable de se déplacer tranquillement à chaque niveau de la maison pour remplir son office.

Ce petit bijou de technologie jouera son rôle de fée du logis chez vous, pour 649 euros.

Par

Publié le

A lire ailleurs